Anne-Marie Croteau: la 1ère femme doyenne à Concordia

733

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – À l’Université Concordia, elle fait l’histoire pour être devenue, il y a 2 ans, la première femme Doyenne de l’École de Gestion John-Molson. Elle est également la première femme à obtenir un doctorat spécialisé en systèmes d’information organisationnels à l’Université Laval dans la capitale nationale.

Femme de grande influence et de réseau, cette Doyenne, dont la faculté accueille annuellement 9 000 étudiants provenant du Québec et de 86 autres pays, est demandée pour ses compétences, non seulement, dans le milieu universitaire, mais également dans d’autres sphères d’activités de grande importance.

Mme Croteau siège, en effet, au Conseil d’administration d’organisations de premier plan, à titre d’exemple, la SAAQ et Hydro-Québec. Pourtant, c’est avec beaucoup d’humilité qu’elle accueille la nouvelle de son entrée au Palmarès du Top20 de la Diversité.

Opinant justement sur la thématique de la diversité, cette mère d’un fils unique voit dans son environnement de tous les jours un microcosme du Québec et du Canada de demain. Elle le dit à sa manière: « L’École de gestion et l’Université Concordia sont très avancées du point de vue de l’équité, la diversité et l’inclusion. Notre institution reflète ce que le Québec et le Canada sont appelés à devenir dans un avenir rapproché. »

Enfin, autre petit secret révélé: quid du profil des personnalités qui inspirent le quotidien de cette professeure et chercheure spécialisée en gouvernance des technologies de l’information? Par un curieux hasard, elles sont toutes féminines et répondent au nom de: Lise Watier, Jeanne Sauvé et Marie Curie.

Trois Questions à la Lauréate Anne-Marie CROTEAU:

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2019?

Réponse : Je ne m’y attendais pas du tout, mais je suis très honorée et je remercie ceux qui ont pensé à me nominer. Quand vient le temps de penser à la diversité, je me rends compte que mon parcours est le reflet, à certains égards, de la diversité. Je suis la première femme à occuper le poste de doyenne à l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia. J’étais aussi la première femme à obtenir un doctorat spécialisé en systèmes d’information organisationnels à L’Université Laval à Québec. Être la première n’était pas mon objectif personnel, c’est simplement arrivé comme cela. Mais je me rends compte qu’être un modèle de référence pour mes étudiantes est à la fois un honneur, mais aussi une grande responsabilité. En traçant le chemin pour d’autres, j’espère que mon parcours pourra les inspirer à suivre leur instinct, faire ce qu’elles souhaitent vraiment faire, sans se mettre de barrières. Suivez votre cœur, faites ce que vous aimez, faites vous confiance. Ce n’est pas toujours facile, mais ça vaut la peine d’essayer et très valorisant, car le résultat est qu’on est bien avec soi-même. Être dans cet état nous amène à redonner aux autres, ce qui est très important, selon moi.

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ?

Réponse : Je suis à la direction de l’École de gestion John-Molson qui reçoit annuellement plus de 9,000 étudiant(e)s, venant du Québec, mais aussi de 86 pays, parlant ainsi plusieurs langues. Chaque jour, je me retrouve en présence de personnes qui représentent la diversité à son meilleur. Chaque jour, je suis appelée à vivre et valoriser la diversité. Chaque jour, j’essaie de faire en sorte que les membres de notre communauté puissent accomplir leur plus grand potentiel, et ainsi avoir un impact positif sur notre société, tant au niveau québécois, que canadien et mondial.

Nos professeur(e)s, tout comme nos étudiant(e)s, sont appelé(e)s à avoir un impact sur notre société : soit lorsque nos chercheur(e)s communiquent les résultats de leurs recherches auprès de la communauté d’affaires et lors de congrès internationaux, soit lorsque nos étudiant(e)s atteignent le marché du travail. Tous et toutes ont été exposé(e)s sur une base régulière à la réalité et aux avantages de la diversité.

Notre plan stratégique reflète justement l’importance et l’attachement que nous avons envers cette diversité, car nous la considérons comme une force. Vivre cette diversité au quotidien nous rend plus aptes à mieux comprendre l’autre, à être respectés par les autres, et à être mieux préparé pour les besoins futurs de notre société, tant au niveau local qu’international.

3- Votre regard sur la diversité et son importance pour la société québécoise et canadienne ?

Réponse : Je considère que la diversité est une richesse collective dont on ne peu plus se passer comme société. L’École de gestion et l’Université Concordia sont très avancées du point de vue de l’équité, la diversité et l’inclusion. Notre institution reflète ce que le Québec et le Canada sont appelés à devenir dans un avenir rapproché. Chaque jour, nos professeur(e)s, nos étudiant(e)s et les membres de notre personnel de soutien travaillent ensemble, avec beaucoup de plaisir et de succès. La diversité de nos équipes est une grande source de fierté, de défis parfois, mais surtout d’apprentissage et de nouvelles façons de vivre ensemble harmonieusement.

*Aviez-vous des Personnalités québécoises canadiennes ou internationales préférées? Lise Watier, Jeanne Sauvé et Marie Curie
*Nombre d’enfants? Un garçon de 16 ans

BIO d’Anne-Marie CROTEAU, PHD, ASC
Anne-Marie Croteau est la première femme a occupé le poste de doyenne de l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia à Montréal. Professeure et chercheure spécialisée en gouvernance des technologies de l’information, elle accumule près de 30 années d’expérience académique, dont 12 ans en tant que gestionnaire universitaire et membre de conseils d’administration. Elle est reconnue pour son leadership et sa capacité d’identifier les enjeux stratégiques et émergents et l’importance de l’innovation.

Madame Croteau est administratrice de sociétés certifiée et siège au conseil d’administration d’Hydro-Québec et de la Société de l’assurance automobile du Québec. Au sein d’Hydro-Québec, elle est la vice-présidente du comité responsable des finances, projets et technologies d’information et est membre du comité responsable de l’environnement et responsabilité sociale des entreprises. À la Société de l’assurance automobile du Québec, elle préside le comité des technologies de l’information et a été membre du comité de gouvernance et d’éthique.

Elle a été directrice du certificat de 2ème cycle en affaires électroniques, du programme du Executive MBA et du programme de MBA spécialisé en aviation. Elle a également été vice-doyenne responsable des relations extérieures et du développement des affaires, et plus récemment, vice-doyenne responsable des programmes du 2ème cycle et des relations extérieures. Elle a aussi été vice-doyenne à l’École des études supérieures. Elle participe à de nombreux comités au sein de l’Université Concordia.

Les travaux de recherche de madame Croteau hautement cités sont publiés dans d’excellentes revues scientifiques internationales. Elle est récipiendaire de la bourse de mi-carrière du doyen John-Molson. Pendant sept années consécutives, elle a été nommée comme l’un des professeurs les plus populaires à l’Université Concordia par le magazine Maclean.

Madame Croteau est la première femme à obtenir un doctorat en administration, spécialisé en systèmes d’information organisationnels de l’Université Laval. Elle est aussi détentrice d’une MSc et d’un BAA, spécialisés en systèmes d’information d’HEC Montréal, ainsi que d’un BSc en mathématiques actuarielles de l’Université Concordia.

La 7e Cuvée du « Top20 de la Diversité » à la une de l’actualité! À Radio-Canada, on en fait état à l’émission «Gravel le matin».

Une vue panoramique de la salle au lobby de la Tour Deloitte
Plusieurs des Lauréats de la 7e Cuvée pose avec le parrain et la marraine
La mosaïque officielle de la 7e édition du Top 20 de la Diversité

GROS PLAN – 7e TOP 20 – 7e MosaïCocktail

7e Top20 Diversité: le Prestigieux MosaïCocktail affiche COMPLET

Chanel et Arol à la barre de l’animation du 7e MosaïCocktail

Top20Diversité: Un parrain et une marraine pour la 7e Cuvée

Grande révélation du 7e Top20 Diversité au Prestigieux MosaïCocktail