Ambiance « high tech » haut de gamme au « Symposium EBR 2013 »

622

QUÉBEC (MÉDIAMOSAÏQUE) – On ne parlait que TI le 24 octobre dernier dans la Capitale nationale, plus précisément à l’hôtel Château Laurier, où se déroulait le Symposium EBR, avait constaté sur place l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

Effervescence TI incontournable

Comme à l’accoutumée, une journée entière a été consacrée à la dixième édition de cette grande rencontre, qui offre, une vue imprenable sur l’univers des technologies. Un rendez-vous où se croisent annuellement les plus grands joueurs dans le domaine des NTIC au Canada.

Et quand on parle de grands noms (on dénombrait, à titre d’exemple, les View Sonic, IBM, Vidéotron, Lenovo, Lexmark, Microsoft, Logitech, Aruba, Xerox Toshiba, etc.), il s’agissait d’une plateforme non virtuelle, mais bien réelle, où se frottent exposants, fabricants, vendeurs, concepteurs, fournisseurs, grands et petits détaillants, consommateurs.

 

Feedback et profil du public

Le grand public était encore une fois de la partie. On se bousculait, en effet, pour assister aux diverses conférences de la journée. Alors que certains se pressaient pour découvrir les solutions informatiques dernier cri, manipuler les nouveaux appareils, d’autres s’affairaient, de leur côté, à interroger les exposants.

Interrogés par Médiamosaïque, plusieurs de ces passionnés TI, qui faisaient la file aux abords des différents stands, ne nous ont pas caché leur satisfaction. Ils provenaient de différents horizons. Ils étaient soient, des employés affectés aux réseaux informatiques de plusieurs paliers de gouvernement, soit du milieu de l’éducation, de la santé, du secteur privé des affaires ou des responsables de PME, etc.

 

Satisfecit d’informatique EBR

« Ce qui fait la qualité de nos événements, c’est surtout toute la variété des solutions que l’on présente avec plus de 25 exposants », a fait remarquer  le vice-président d’Informatique EBR, qui s’est décerné un satisfecit à l’issue du déroulement du « Symposium EBR 2013 ».

Jean-François Robidas a vanté l’initiative de son entreprise qui s’est positionnée depuis déjà une dizaine d’années à travers ce Symposium. «Ce qui me rend surtout fier c’est le fait de voir que ce rendez-vous ne déçoit jamais, ni au public, ni aux exposants», s’est félicité M. Robidas.

 

Couverture spéciale: « Symposium EBR 2013« 

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAIQUE (En haut, une des salles où se déroulait le Symposium EBR 2013 à l’hôtel Château Laurier de Québec le 24 octobre dernier){jcomments off}