Alternance au REPAF: Messie cède la présidence à Otou

118

MONTRÉAL – Le poids de la présidence du bureau de direction du REPAF ne repose plus sur les épaules masculines de Komlan Messie. Place nette aux femmes! Coup de barre, nouvelle impulsion, opération de séduction ou de marketing? En tout cas, le maillet est désormais confié à une jeune avocate visiblement déterminée à chausser les chaussures de Messie qui a incarné l’organisation.

La jeune avocate Stéphanie Outou se félicite d’avoir hérité « de la présidence d’une organisation aussi dynamique que le REPAF ». En attendant d’y imprimer sa propre touche, Mme Otou n’avait que des mots pour son prédécesseur qui, a-t-elle fait remarquer, a fait un travail colossal pour asseoir la crédibilité de l’organisme.

Saluant, de son côté, l’accession de la nouvelle présidente du bureau de direction, M.Messie, qui rassure que cette alternance se fait dans la continuité,  invite tous les partenaires du REPAF à faire confiance à la nouvelle administration au sein de laquelle il garde encore prestige et influence en tant que président du CA.

En termes de défis, Stéphanie Otou se propose de remobiliser les troupes, étendre le membership du REPAF et convaincre de plus en plus de Québécois d’origine africaine à se lancer en affaires, les professionnels de différents secteurs d’activité à se regrouper.

En chœur, les deux nouveaux complices confient que le « REPAF est et demeurera une machine toujours prête à livrer la marchandise. Nous sommes un réseau d’actions, d’affaires, un réseau de mouvements. Les résultats sont tangibles…»

À noter que, l’arrivée de Stéphanie Otou au sein du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains a été ovationnée par le membership de l’organisation lors du cocktail de la rentrée 2012 qui avait fait salle comble au Loews Hôtel Vogue le 16 octobre dernier au centre-ville de Montréal.

Sur le même sujet:

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE/  (La présidente du bureau de direction du REPAF, Stéphanie Otou pose pour Médiamosaïque en compagnie de son prédécesseur, Komlan Messie, lors du cocktail de la rentrée 2012 au Loews Hôtel Vogue)