Bannière

Media Mosaique

Mercredi, 22 Novembre 2017
Accueil TOP 20 Widia Larivière: le prototype d'une relève autochtone qui s'assume

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Widia Larivière a été au front à titre de co-initiatrice de la mobilisation québécoise d’"Idle No More" au Québec. Les médias et les réseaux sociaux, justesse de la cause aidant, ont fait de cette jeune militante une icône de la cause autochtone.

Cette métisse, née d’un père québécois et d’une mère algonquine, qui œuvre au sein de Femmes autochtones du Québec, a aussi profité des tribunes susceptibles de donner une plus grande visibilité à la cause. D’où sa participation au Sommet des peuples en marge de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable en juin 2012 et au Forum Social Mondial en mars 2013 à Tunis.

Et qu’en pense-t-elle fondamentalement par rapport à la situation des peuples autochtones au Canada? Pour venir à bout du racisme et de la discrimination, Widia croit que les sociétés québécoise et canadienne ont intérêt à mieux connaître l’histoire de la colonisation qui a affecté les peuples autochtones au Québec et au Canada.

Quant à son entrée au club sélect du TOP 20 de la Diversité, la jeune femme n’a pas caché être  "surprise, fière et honorée par cette nomination" au Grade de Personnalité de l’Année. Widia Larrivière dédie ce prix, a-t-elle précisé, "à tous les autres militants et militantes autochtones" et dit avoir "une pensée particulière pour les femmes et les jeunes avec qui (elle a eu) la chance de travailler...".

Les heureux élus de la Troisième Révélation sont:

* Rivka Augenfeld

* Thierry Magete

* Widia Larivière 

* Mélissa Mollen Dupuis

En VIDÉO, cliquez pour découvrir les Lauréats de la 3e Révélation:


3 QUESTIONS à la Lauréate Widia LARIVIÈRE

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2015?

* Widia LARIVIÈRE: Je suis surprise, fière et honorée par cette nomination. Je pense aussi à tous les autres militants et militantes autochtones et j’ai d’ailleurs une pensée particulière pour les femmes et les jeunes avec qui j’ai la chance de travailler et qui m’inspirent. Je me vois comme une continuité et la complémentarité d’un travail collectif.

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ?

* Widia LARIVIÈRE À travers mon poste de coordonnatrice jeunesse chez Femmes Autochtones du Québec, j’ai la chance de développer des projets qui appuient les jeunes femmes autochtones et de défendre les intérêts de celles-ci. Je suis fière de m’impliquer dans cette organisation qui milite pour l’amélioration des conditions de vie des femmes autochtones ainsi que la reconnaissance et le respect de leurs droits depuis plus de 40 ans.  Je suis également impliquée au sein de la branche québécoise du mouvement Idle No More, un mouvement qui a notamment eu comme impact positif le ravivement de la solidarité et la fierté identitaire autochtone à travers le pays. Je suis aussi interpellée par la lutte au racisme et à la discrimination. À travers mes expériences, j’ai réalisé la trop grande méconnaissance de la part de la société québécoise et canadienne face aux réalités autochtones. C’est la raison pour laquelle j’anime des ateliers, écrit des articles et réalise des courts-métrages sur les questions autochtones et que j’ai cofondé le projet Mikana, qui a pour mission de sensibiliser divers publics sur les réalités autochtones au Canada.

3- Votre regard sur la diversité et son importance pour la société québécoise et canadienne ?

* Widia LARIVIÈRE La société québécoise et canadienne se doit de mieux connaître l’histoire de la colonisation qui a affecté les peuples autochtones au Québec et au Canada. C’est un aspect essentiel dans la réflexion sur la lutte au racisme et à la discrimination. Les voix et les expertises des peuples autochtones devraient également être considérées au même niveau que celles des sociétés québécoise et canadienne. Ces dernières auraient tout à gagner à mieux les connaître, notamment par sa contribution aux débats sur les enjeux d’intérêts publics.

*Personnalités québécoises, canadiennes ou internationales préférées?

J’admire les femmes militantes féministes autochtones telles qu’Ellen Gabriel, les femmes autochtones qui se sont mobilisées dans les années 1970 et qui ont fondé les associations des femmes autochtones, ainsi que les fondatrices du mouvement Idle No More.


**Les Lauréats de la Deuxième révélation (4e TOP 20 de la Diversité)

(VIDÉO) Cliquez en-dessous!



**Les Lauréats de la Première révélation (4e TOP 20 de la Diversité)


= (VIDÉO) Retour sur la 3e Édition 2015 du Gala de la Diversité

.


****ARCHIVES - TOP 20 de la DIVERSITÉ:

 TOP 20 de la Diversité 2014: la grande révélation (3e ÉDITION)

Redécouvrez les Lauréats de la 2e Édition du TOP 20 de la Diversité !

Qui sont-ils les Lauréats de la 1ère Édition du TOP 20 de la Diversité ?





Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 
Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.