Bannière

Media Mosaique

Samedi, 18 Novembre 2017
Accueil TOP 20 Samian: entre Blancs et Autochnes, le rappeur métis choisit son camp

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE TOP 20) - Né de l’union d’un père québécois blanc et d’une mère amérindienne, Samian n'a pu se départager du cordon ombilical. Le jeune rappeur, dont la notoriété a connu un bond extraordinaire à partir de 2008, embrasse la cause amérindienne en communiquant à tous le mal-être des Peuples autochtones, les dignes héritiers de la terre qui nous a tous accueillis.

Une voix au service d’une cause

L'artiste ne pouvait être plus clair: «Je crie et dénonce l’injustice qui se passe dans les communautés autochtones du Canada. Je trouve que le sort réservé par  la population canadienne et québécoise aux Premières Nations est inacceptable. J’essaie à travers la musique de trouver un équilibre entre tout ça. Donc ma mission à moi, c’est de faire connaitre la culture autochtone aux Québécois et vice versa», a-t-il soutenu.

Samian mesure lui-même l’effet de sa personnalité dans les réserves. «C’est beaucoup de fierté qui se dégage en réaction à mon implication de la part des gens de chez nous dans les communautés autochtones francophones surtout, je sens l’appui de ces gens là, c’est ce qui me permet d’avancer, de ne pas lâcher», nous a-t-il confié.

Même s’il reconnaît la sympathie du peuple québécois à son égard, le chanteur se dit redevable d’abord et avant tout  aux Premières Nations. Car, a-t-il répété, «C’est mon public numéro un. Oui c’est vrai que les Québécois apprécient beaucoup mon travail, mais je pense que c’est les Autochtones qui sont mon public de base. Je suis tellement reconnaissant».

Entre Autochtones, immigrants et le Canada

L’artiste algonquin dit noter l’existence «de très bons rapports entre les nouveaux arrivants, si on peut dire ça comme ça, une sympathie naturelle entre eux et les Premières nations. J’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’immigrants qui arrivent ici qui sont conscients qu’ils sont sur des territoires autochtones ou qui souhaitent rencontrer les Autochtones. Je sens une plus grande ouverture et sensibilité des immigrants vers nous que la population d’ici à notre endroit. C’est un peu étrange à dire, mais on le perçoit comme ça.»

À son avis, «le Canada fait peu de cas à la relation entre ses dirigeants et les Premières nations. Je pense que ce sont des dossiers qui évoluent tellement lentement qu’on a le temps de voir des générations entières disparaître sans voir les choses s’améliorer. C’est ce qui est quand même triste dans notre pays. On n’est peut-être pas l’exemple à suivre en termes de relations avec les Premières nations, Je trouve qu’au Canada, il y a encore beaucoup de chemin à faire encore.»

Malik dans la vie de Samian

Le rappeur révèle que sa vie a pas mal changé depuis la naissance du petit Malik. « Il a commencé la maternelle cette année, il me rend pas mal fier. Il est extrêmement bon musicien, il a une oreille musicale incroyable, il est comme moi un peu là, il est plus artiste, pas très sportif, pas très patient côté sport et extrêmement intelligent pour un petit garçon de 5 ans. C’est un joueur de tambour, il joue beaucoup de tambour, il chante des chants autochtones. On prend des dispositions pour que notre fils ne soit pas déconnecté de la réalité de ses ancêtres.»

Samian et le TOP 20 de Médiamosaïque

Commentant son entrée au TOP 20, l’artiste n’a pas caché son émotion : «Je veux dire merci mille fois, je suis très surpris, on ne fait pas ce métier pour mériter un prix comme celui-là. Je suis totalement surpris et entièrement reconnaissant, je suis quelqu’un de très croyant, je prie beaucoup pour que mes paroles touchent le cœur du monde, quand j’ai l’impression que cela à rejoint Médiamosaïque par exemple, ça me fait chaud au cœur.»

Enfin, Samian se dit « heureux d’être un de ces chanceux de ce monde qui vit de sa musique, qui a une relation directe avec son public. Et me faire classer parmi les 20 Personnalités de l’Année par Médiamosaïque, c’est vraiment un beau cadeau de Noël et du Nouvel an. »

Redécouvrez les Lauréats de la 2e Édition du TOP 20 de la Diversité !

* Qui sont-ils les Lauréats de la 1ère Édition du TOP 20 de la Diversité ?


En VIDÉO:


* Microtrottoir - (Grands Prix Mosaïque (Gala des Lys de la Diversité) 2014 - (2e Édition)



Sur la Photo les 20 Lauréats placés dans les quatre rangées, de la gauche vers la droite:

1ère rangée: Dany Laferrière, Mohamed El Khayat, Maka Kotto, Hélène Parent, Saul Polo

2e rangée: Antonio Sciascia, Nicholas Pagonis, Dominique Anglade, Monsef Derraji, Samuel Pierre

3e rangée: Stéphane Laporte, Marjorie Théodore, Michelle Blanc, Lynda Thalie, Samian

4e rangée: Winston Chan, Benoît Songa, Angela Sierra, Régine Alende, Kelvin K Mo


PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE/Cr Steeve Duguay ( En haut, le rappeur, interprète et compositeur Samian, accède au TOP des 20 plus Grandes Personnalités de la Diversité de l'Année au Québec )




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 
Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.