Bannière

Media Mosaique

Samedi, 18 Novembre 2017
Accueil TOP 20 Angela Sierra: l'infatigable promotrice des talents latinos de Montréal

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL ( MÉDIAMOSAÏQUE TOP 20 ) – Cette admiratrice de Shakira, se défonce corps et âme pour faire connaître les talents latinos de Montréal. La Colombienne, qui s’est installée depuis 13 ans au Québec, a fini par façonner et finalement imposer LatinArte, la tribune qui manquait pour exposer toute la créativité hispanique de la métropole québécoise.

Un prix à une personne, une institution

Modeste, Angela Sierra refuse d’associer un tel crédit à son seul et unique compte. « C’est vrai que je suis l’initiatrice, la fondatrice, la directrice générale, mais je n’y pourrais rien sans cette vaillante équipe d’une quinzaine de personnes qui travaille avec moi.  Nous sommes tous des bénévoles, on travaille ainsi toute l’année pour créer des ouvertures pour les artistes Latino-américains», a-t-elle pris, d’emblée,  le soin de préciser.

La nouvelle lui annonçant sa Nomination au Grade de Personnalité de la Diversité de l’Année a été aussi accueillie dans la plus grande effervescence de la part de l’intéressée. «C’est incroyable, vous n’imaginez pas comment je suis heureuse de l’apprendre de la part de Médiamosaïque, une institution que je respecte beaucoup pour son immense travail dans les communautés. C’est un peu gênant le fait que je sois la personne cible, mais c’est au nom de toute l’équipe,  je prends un tel honneur au nom de LatinArte»

En effet, l’année 2012, qui vient de s’achever, a été particulièrement fructueuse pour LatinArte. «Nous avons gagné le prix « Franco » octroyé par l’Office de la langue française et le Regroupement des Jeunes chambres de Commerce, c’est un prix qui est donné aux organismes qui font la diffusion du français. Nous avons aussi obtenu le prix de la Chambre de Commerce latino-américaine du Québec. En décembre, mon profil et celui de LatinArte ont fait l’objet d’un article du journal Métro et à Radio-Canada, une initiative de la CRE et Alliées Montréal et voilà pour boucler le tout, je suis une des Personnalités de l’Année de Médiamosaïque, wow! »

Une immigration réussie

Mariée à un Québécois d’origine italienne et mère d’une fillette de 10 ans (Andréa), Angela estime que son processus d’immigration «est plutôt une réussite ici au Canada, particulièrement au Québec, à Montréal, où les gens sont très accueillants ». Pour avoir vécu pendant longtemps en Europe, je peux vous dire que l’accueil réservé aux immigrants au Québec est magnifique».

Cependant, « si j’avais un conseil à donner à n’importe quelle personne qui voudrait réussir son processus d’immigration, je lui parlerais tout d’abord de la langue, évidement pour bien s’intégrer, pour bien comprendre le système, pour bouger tranquillement dans un pays qui n’est pas le sien. Je pense que, ce qui m’a aidée en arrivant ici, c’est ma maitrise du français. Tout s’est fait rapidement. Le secret, c’est la maitrise de la langue», a-t-elle témoigné.

LatinArte : un mandat et un rayonnement

Via LatinArte, elle se bat pour améliorer «la situation des artistes». Comme un peu partout, «si leur situation est très précaire, elle l’est encore pire pour un immigrant qui n’a pas de réseau de contacts, de réseau de clients, qui ne  connait pas les programmes de bourses, de financement et d’aide. Chez LatinArte, on met l’artiste dans le contexte, on l’explique un peu comment cela se passe. On fait surtout et avant tout du développement afin qu’ils se fassent connaitre et soient imbus des différents moments où ils peuvent se vendre au public », a-t-elle expliqué.

Avant de se faire connaître sous la dénomination actuelle, LatinArte, qui a débuté ses activités en 2009, ciblait uniquement  les artistes d’origine colombienne et se faisait plutôt connaître sous l’appellation «Semaine culturelle latino-américaine». La forte demande qui a suivi  a obligé les initiateurs à l’étendre à tous les créateurs d’origine latino-américaine. 

Signe de stabilité et de rayonnement de LatinArte dans la société d’accueil. Des institutions québécoises, non-hispaniques, de renommée indéniable, depuis les quatre dernières années associent leur image ou sponsorisent à l’événement. Citons, entre autres, la Ville de Montréal, la Maison de la culture, le Ministère de l’immigration, le Ministère de la Culture, sans oublier  un de ses partenaires financiers principaux, la Banque Scotia.

Par Gilbert Michaud

Sur la Photo les 20 Lauréats placés dans les quatre rangées, de la gauche vers la droite:

1ère rangée: Dany Laferrière, Mohamed El Khayat, Maka Kotto, Hélène Parent, Saul Polo

2e rangée: Antonio Sciascia, Nicholas Pagonis, Dominique Anglade, Monsef Derraji, Samuel Pierre

3e rangée: Stéphane Laporte, Marjorie Théodore, Michelle Blanc, Lynda Thalie, Samian

4e rangée: Winston Chan, Benoît Songa, Angela Sierra, Régine Alende, Kelvin K Mo


PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE: ( En haut, la directrice général du Festival Latin Arte, Angela Sierra, accède au TOP des 20 plus Grandes Personnalités de la Diversité de l'Année au Québec )




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 
Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.