Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Arts et Spectacles Showbiz Montréal: les Haïtiens affrontent un déluge pour danser en plein air (4e FIMHM)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Une preuve irréfutable du fort potentiel de la culture haïtienne dans la diaspora à Montréal. Samedi 11 juillet, le jour du lancement des spectacles en plein air du Festival international de la musique haïtienne de Montréal, la météo faisait voir de toutes les couleurs aux organisateurs du FIMHM au point où l'annulation de la journée était même une option envisageable.

La pluie tombait avec rage

Mais c'était ignorer l'engouement inédit des gens pour cette fête du konpa qui, définitivement, s'installe dans le paysage artistique québécois et canadien, seulement quatre années après son lancement controversé à Laval. On se le rappelle, l'administration Tremblay avait catégoriquement refusé d'accorder un de ses nombreux parcs aux initiateurs de ce Festival.

En effet, contre toute attente, malgré une pluie battante et intermittente, et ce, pendant quasiment toute la journée, les Haïtiens (plusieurs milliers) se sont rués vers le parc Jean-Drapeau. Un comportement qui, culturellement, tranche avec les moeurs haïtiennes. «Les Haïtiens craignent beaucoup plus la pluie que les balles (réélles)», stipule un vieil adage, bien connu du pays d'origine.

Des performances malgré tout mémorables

Aux cris d'un public cloué sous la pluie, mais conquis d'avance, les différents groupes et artistes ont, sans le moindre incident, exécuté la programmation du jour. Épargnés, de leur côté, des averses qui s'abbataient sur le parc, les musiciens ont, comme à l'accoutumée sur le podium, mis leurs talents à contribution pour faire oublier les caprices de la météo et éviter les temps morts.

Il importe de signaler que la jeune formation musicale de Floride «Harmonik» avait particulièrement attiré l'attention du public. Celle-ci avait choisi de rendre un hommage bien mréité au «roi de la pop», Michael Jackson, décédé récemment.

Avec une certaine maestria, le groupe a interprêté plusieurs extraits du répertoire de Jackson avant d'enchâiner avec le sien.  Mac-D de «Harmonik» avait visiblement atteint le «point G» de la foule en reproduisant avec une quasi perfection le fameux «moonwalk» de Michael.

Enfin, pour démontrer aux fans qu'il existe d'abord et avant tout une solidarité entre les musiciens, le talentueux rappeur et tambourineur de «Djakout Mizik», Shabba, a fait une apparition éclair sur la scène alors que T-Vice performait. Un geste prouvant que la polémique n'est rien d'autre qu'une farce simulée dans l'unique but de créer du buzz pour garder les mélomanes en haleine.

 

MEDIAMOSAIQUE.COM: Gros plan sur la  4e édition du FIMHM

Montréal: le Festival international de la musique haïtienne version 2009 en salle (IMAGES)
Montréal: la fête de la musique bat son plein dans la communauté haïtienne (FESTIVAL)
Luck Mervil : le festival konpa le plus métissé au monde est à Montréal
Le festival konpa de Montréal promet d’être plus spectaculaire


Photo MEDIAMOSAIQUE.COM Hubert Molaire (Les festivaliers dansant sous la pluie samedi 11 juillet 2009 au parc Jean-Drapeau)

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #8 Jocelyn Nadeau 2009-07-16 07:12 Cela veut beaucoup dire quand un peuple reste attaché à sa culture d'origine. De là et seulement là il peut trouver son épanouissement, bref sa libération. Citer
 
 
0 #7 Pascalle Valentin 2009-07-15 09:54 @Chasseur dimbeciles
La vie est faite des choses dites «de l'esprit» et aussi de plaisirs, de sexe, de tout…Alors, fichez-nous la paix!
J'aime la culture de mon pays d'origine c'est tout et j'en suis très fière.
Citer
 
 
0 #6 Josué Florentin 2009-07-15 07:13 @Chasseur dimbeciles
Vous êtes l'imbécile! Honte à vous!
Citer
 
 
0 #5 Julie Chartrand 2009-07-15 05:52 @Jonathan Valois
Honneur à vous de l'avoir suggéré à ce prétendu chasseur.

@Chasseur dimbeciles
vous connaissez très bien le proverbe: le chien aboie, la caravane passe. Vous faites vraiment preuve d'un racisme primaire.
Citer
 
 
0 #4 Jonathan Valois 2009-07-15 03:56 @Chasseur dimbeciles
Connaissez-vous bien les Haïtiens? Je suis persuadé du contraire. je vous suggère de vous retracter et de ne plus continuer sur cette lancée.
Citer
 
 
0 #3 Sabine Jean-Louis 2009-07-14 23:37 Chasseur dimbeciles
Vous avez bien l'air d'un raciste et je ne me trompe avec vos propos. Qu'est-ce que vous avez contre les haïtiens? Vous avez un problème on dirait avec les immigrants si on suit bien vos commentaires?
Citer
 
 
0 #2 Chasseur dimbeciles 2009-07-14 19:35 @Jimmy Fleurestil:
Malheureusement , vous n'allez voir aucun «engouement» comme ça pour les choses de «l'esprit» chez les haitiens. Dites-moi, sauf pour le grio d'ailleurs trop graisseux qu'ils adorent, le riz collé avec les haricots et les bals au sein desquels on y trouve plein de gangs de rue, qu'est-ce qui fait courrir les haïtiens? Zéro!
Citer
 
 
0 #1 Jimmy Fleurestil 2009-07-14 18:30 Je serais très fière de ma communauté si elle se disciplinait dans cette société d'accueil. Nos commerces marcheraient mieux et notre force numérique s'imposerait et inciterait le respect Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.