Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Arts et Spectacles Showbiz Clovys TV: du contenu métissé dans notre paysage audiovisuel

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

C’est sous un tonnerre d’applaudissements que Jean-Yves Roux et son équipe ont levé le voile sur la programmation de Clovys TV. La nouvelle chaîne de télévision est dédiée à la culture urbaine et la mise en ondes est prévue pour septembre 2009.

 

 

 

 

La culture québécoise n’est plus «blanche, catholique et francophone»

En effet, qui aurait cru que le Canada –  et plus particulièrement le Québec –  était prêt à se doter d’un organe médiatique mélangeant  les rythmes les plus colorés : Hip Hop, Salsa, Coupe décalé, Rai et tant d’autres sonorités d’ici et d’ailleurs. L'engagement a pourtant été pris officiellement le jeudi 16 avril dernier lors de ce lancement au ThéâtreTélus, avait constaté sur place une journaliste de l'Agence de presse «Média Mosaïque».  

Le pari pouvait sembler risqué. Pas pour Jean-Yves Roux, fondateur et CEO de Clovys TV. Selon l’ancien rappeur, alias Spike,  « la diversité culturelle est aujourd’hui  une réalité incontournable dans notre pays ».   En ce début de  siècle,  il confie avoir fait le constat que «  l’homme blanc, catholique et francophone n’est plus l’unique représentant de  la culture québécoise »

Équipe et programmation métissées culturellement

En cohérence avec le mandat de la chaîne, c’est entouré d’une équipe multiculturelle que Jean-Yves Roux conviait la presse,  les artistes et les supporters de la première heure au lancement de  « la seule et unique chaîne de télévision canadienne consacrée à la culture urbaine », a-t-il tenu à préciser.    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La musique est pour les protagonistes du concept  « un moyen universel permettant  de faire passer le message que  nous sommes tous des êtres humains»; raison pour laquelle elle occupe une place prédominante dans la programmation. Clovys TV désire en revanche offrir à son public des émissions de divertissement et d’informations variées (films indépendants, actualité culturelle, etc).

Interrogé sur la pertinence de faire une grille des programmes à 70% francophone contre 30% anglophone (10% anglophone du Canada et 20% américaine),  Jean-Yves Roux révèle, en entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque», que « les produits culturels anglophones étant nombreux, il fallait trouver un moyen de se différencier et de ne pas se noyer dans la masse. »

Redonner à la francophonie une place de choix

Au-delà de la stratégie, le producteur de spectacles et de disques,  évoque aussi une raison plus personnelle, voire idéologique. Profondément amoureux du la langue française, Jean-Yves Roux nous avoue être convaincu qu’ «en créant des liens au sein de la francophonie internationale nous sommes capable de redonner  à cette culture ses lettres de noblesses. »

Le choix du nom de la chaîne de Télé rend hommage à Clovis Ier, le premier roi chrétien du royaume des Francs. Par ce clin d’œil, les fondateurs du produit augurent que Clovys TV est prête à s’imposer dans l’arène médiatique,  gagner des parts de marché et pourquoi pas se hisser en tête des audiences.

Il nous faudra un certain  temps avant de valider ou non les aspirations de la chaîne. Pour l’heure, notez que, pour ceux qui veulent rejoindre l’équipe, Clovys TV organise les 25 et 26 mai prochains une session de recrutement pour les professionnels et les amateurs en communication (reporters, chroniqueurs...)

Pour plus d’informations: www.clovystv.com   

(Photos) Cr Groupe Style communications




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #11 Maxis 2009-05-04 11:21 Il y a des communautés que tu ne verras jamais à la télé ou sur ce site, comme les pauvres Tamouls de CDN. Il faut voir la qualité du France des jeunes d'origine tamoule. Certains d'entre eux auraient facilement une place dans une rédaction d'un média québécois. Ils utilisent même le partcipe passé au féminin, ce que ne font pas les journalistes d'icitte! J'estime également qu'on ne met pas en évidence le potentiel des Maghrébins qui est immense. Citer
 
 
0 #10 A. Benariba 2009-05-02 08:43 #9 Maxis
«marginaliser et ostraciser les communautés silencieuses». C'est quoi vous entendez par là? Je suis pas d'accord avec le dernier aspect de votre commentaire. Parce que Média Mosaïque donne la parole à toutes les communautés. Regardez son blogue, ses contenus, ça ne reflète pas la diversité?
Citer
 
 
0 #9 Maxis 2009-05-02 06:07 D'accord avec toi Benariba, surtout la communauté maghrébine qui est de loin la plus instruite. De nombreux Maghrébins ont fait leurs études en Europe ou au Japon. Pourquoi a-t-on peur de leurs compétences? Complexe d'infériorité des Canadiens nés ci maybe? Où sont les Chinois?
Je suis persuadé que Média Mosaique tente de cultiver les mêmes défauts que nous combattons au sein de la société québécoise: marginaliser et ostraciser les communautés silencieuses.
Citer
 
 
0 #8 A. Benariba 2009-05-02 03:54 A part les noirs et les québécois de souche comme j'ai vu dans le staff, il faut aussi faire la place aux autres communautés qui n'ont aucune visibilité comme on le sait dans les médias québécois je suppose? Citer
 
 
0 #7 Caroline Brûlé 2009-04-28 15:51 Dès qu'ils proposent de la qualité, l'audience va suivre. Dans le cadre contraire, ils vont se casser les dents et l'image sera communautaire…dans le sens négatif du terme. Citer
 
 
0 #6 Miloud 2009-04-28 14:06 Le plus grand scandale consiste en l'absence de différentes communautés dans les médias publics qui vivent de notre argent! Aujourd'hui, les Acadiens ont vertement critiqué Radio-Canada. Comment cette société peut-elle revendiquer plus de subventions, alors qu'elle fait fi d'une caractéristique importante de la société, c'est-à-dire sa diversité! C'est humiliant. Citer
 
 
0 #5 Jocelyn Nadeau 2009-04-28 11:51 Loin de me faire leur avocat, on doit aussi se rappeler que faire de l'information à la télé coûte excessivement cher. Voyez le gâchis de TQS! Citer
 
 
0 #4 Geneviève Chassé 2009-04-28 01:24 Première des choses c'est une bonne nouvelle. Il va y avoir un peu pluis de diversité. Personne ne va dire non! La deuxième, vous pouvez leur dire que oui l'information a sa place dans la programmation. Sabine, calme-toi un peu là! Citer
 
 
0 #3 Sabine Jean-Louis 2009-04-27 18:28 Vous n'allez pas commencer par cracher sur ce bébé qui n'est même pas encore né. Laissez-le faire ses preuves, vos critiques seront les bienvenues! Citer
 
 
0 #2 Allan Bien-Aimé 2009-04-27 16:17 Blekky- Il y a du gros bon sens dans ce que vous avancez parce que tout réside dans l'information. Si vous passez votre temps à danser, le cliché va persister alors qu'avec l'info, on va agir sur les perceptions et les opinions. Bon point! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.