Bannière

Media Mosaique

Mercredi, 22 Novembre 2017
Accueil Actualités Québec Villes ethniques à Montréal? Tremblay vexé

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Louise Harel craint que des quartiers à forte concentration ethnique ne s’érigent en «ville italienne», «ville haïtienne», «ville arabe», «ville juive» «ville anglophone» à Montréal. Le maire Gérald Tremblay n’a pas pris de temps pour rabrouer l’ex-ministre des affaires municipales.

 

Intervenant à l’antenne de RDI, au micro de Simon Durivage, l’ex-députée péquiste avait déclaré que «si on passe de 19 arrondissements à 10, mais que les arrondissements demeurent des quasi-villes comme mai¬n¬tenant, on va se retrouver dans la pire des situations. On va avoir des villes… une ville italienne, une ville haïtienne, une ville anglophone, une ville arabe, Ville Saint-Laurent, une ville juive, etc.»

Des propos qui ont fait bondir Gérald Tremblay, le chef sortant de l’hôtel de ville de Montréal. «Les citoyens de Montréal, peu importe leur origine, sont tous des citoyens à part entière», a réagi ce dernier qui a déjà annoncé son intention de briguer un troisième mandat à la tête de l’administration municipale.

L'ex-députée Louise Harel qui, jusqu’ici, n’a pas ouvertement annoncé son intention de briguer la fonction, ne rate surtout pas l’occasion ces derniers temps de se montrer critique envers la gestion de la métropole québécoise depuis son retrait de la vie politique au niveau provincial.

Le quotidien gratuit montréalais Métro du 12 mars consulté par l’Agence de presse «Média Mosaïque», a rapporté et nous citons : «Mme Harel souhaitait illustrer les problèmes de gouver¬nance qui, croit-elle, affe¬ctent Montréal en raison des trop grands pouvoirs accordés aux arrondissements. Selon l’ancienne ministre péquiste, Montréal a perdu son allure de grande ville unie, et la réduction du nombre d’arrondissements, proposée par le maire de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Cosmo Maciocia, ne règlerait en rien le problème.»

De son côté, Gérald Tremblay a tenu à rappeler à Mme Harel que les arrondissements n’avaient pas été créés par Montréal. «C’est Québec qui a déterminé les limites des arrondissements, a-t-il souligné. Et ç’a été fait de façon à ce que ce soit inclusif.»

Le maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa, s’est quant à lui montré plutôt critique à l’égard des propos tenus par Mme Harel, particulièrement sur son arrondissement. «Parler de Saint-Laurent d’une façon unidimensionnelle, ça discrédite notre communauté, a expliqué M. De- Sousa. La vision exprimée par Mme Harel est une vision dépassée qui ne reflète aucunement la réalité.» Saint-Laurent compte aujourd’hui 166 communautés culturelles, a conclu Métro.




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
+1 #1 Zinai Geba 2009-03-13 08:34 Elle a raison. Les groupes ethniques immigrants pratiquent l'enfermement sur soi qu'ils reprochent aux Québécois d'origine. Le maire Tremblay profite politiquement de cette ségrégation.

Diviser pour reigner, disent les britanniques.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.