Bannière

Media Mosaique

Mardi, 21 Novembre 2017
Accueil Affaires Portraits L’hyperactive, la boulimique Fabienne Colas dans ses œuvres (PORTRAIT)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Émigrée il y a à peine six ans au Québec, l’entêtée Fabienne Colas a refusé de se plier à la quasi donne selon laquelle l’immigrant nouvellement arrivé doit se départir de son domaine de profession s’il ne veut pas mourir de faim ou s’il veut payer ses premières factures.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Article relié:

Fabienne Colas innove encore…Une demi-douzaine de festivals à son actif! (CINÉMA)












Faire à l'instar des grands...

Sa rencontre avec Émile Castonguay lui a facilité bien des choses. Ce Québécois «de souche», (président de la maison privée de production «Zaza Productions»),  avec qui elle partage les tâches et les opportunités au sein de la Fondation Colas, devient pour elle un associé au lit ou au foyer (parce qu’il est son conjoint de fait) et en affaires parce qu’Émile n’est rien d’autre que son éminence grise.

Elle semble avoir trouvé la recette qui marche (en combinant intelligemment «le sans but lucratif et le privé» dans les communautés culturelles),  comme le font ingénieusement dans la société d’accueil, les Gilbert Rozon –Festival Juste pour rire, Productions Hahaha- ou l’Équipe Spectra qui réalise, à la fois, le Festival international de Jazz de Montréal, les Francofolies de Montréal, le Festival Montréal en lumière, etc.

Une «mini-Équipe Spectra» dans les communautés?

En entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque, la jeune entrepreneure a d’ailleurs pas mal rigolé en révélant que bien des gens ont, à la blague, comparé sa structure à «une mini Équipe Spectra dans les communautés culturelles» tout en précisant que «la Fondation Fabienne Colas est très loin d’avoir les budgets dont disposent ces gens-là».

Ambitieuse, elle met le vieil adage «qui trop embrasse mal étreint» au défi de se révéler une réalité dans son cas. L’hyperactive, la boulimique Fabienne Colas, qui travaille comme une lionne, dispose de tous les atouts pour mener à bien ses multiples projets. Elle est jeune, passionnée, n’est pas aux études, n’a pas encore d’enfants et a le privilège d’accompagner l’homme de sa vie au foyer et au bureau.

Fabienne Colas bien vue par ses pairs?

Mentionnons toutefois qu’elle passe mal notamment auprès de ses rivaux dans sa communauté d’origine, interrogés par l’Agence de presse Médiamosaïque et qui ont préféré garder l’anonymat. Certains d’entre eux, qui ne disposent pas de son culot ou qui lésinaient à prendre des risques, voient en elle une rude compétitrice et craignent de ne plus pouvoir l’arrêter dans son avancée jusque-là prometteuse en terre canadienne ou nord-américaine.

D’autres vont jusqu’à prétendre que Mme Colas s’implique très peu dans sa communauté ou «utilise» le nom de celle-ci à des fins purement personnelles, car, évoquent-ils, on voit très peu les gains collectifs de son succès personnel ou les retombées concrètes de ses initiatives au sein de la communauté.  Ont-ils raison ou sont-ils des aigris? La question reste posée.

Ce qui est clair, c’est qu’il n’est pas osé de dire que Fabienne Colas fait partie de la perle rare d’immigrants, qui ne badinent pas avec les acquis de leurs pays d’origine et qui surveillent et exploitent au quotidien les opportunités offertes par la société d’accueil. Son attitude tranche avec la tendance adoptée par bon nombre de «suiveurs» dans la communauté haïtienne qui ont peu illustré leur présence pourtant vieille de plus d’un demi-siècle au Québec.

 

La Rédaction de MEDIAMOSAIQUE vous recommande:

Photo Cr Journal de St-Michel




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #19 Vaughn 2015-04-30 17:28 I couldn't resist commenting. Very well written!

My site; hair loss al (Lavonne: http://www.bookmeup.net/wishlist/hair-vokse-coupon-code)
Citer
 
 
0 #18 Elisa 2015-01-28 08:45 Thank you a bunch for sharing this with all of us you actually know what you're talking about!
Bookmarked. Kindly additionally seek advice from my website =).
We will have a link trade arrangement among us

My blog - bike review: http://www.kidsbikesinfo.com/
Citer
 
 
0 #17 Zinai Geba 2009-09-16 13:04 Vous avez bien raison, Mr Jean.

Pourquoi Média Mosaïque n'a pas dit un mot sur la performance de lecture du manifeste du FLQ par l'artiste haïtien et grand ami de Michaelle Jean, Luck Mervil ?

Pourtant, le Moulin à Paroles était un événement tout à fait représentatif de la diversité. Comme on en a jamais vu !
Citer
 
 
0 #16 Sabine Jean-Louis 2009-09-16 10:07 @Mr Jean

Vous n'êtes pas fou, VOUS ÊTES ENRAGÉ!
Citer
 
 
0 #15 Mr Jean 2009-09-15 21:21 Finalement, je me demande si ce n'est pas dans l'intérêt de Médiamosaïque de parler d'un personnage aussi controversé juste pour avoir des touches d'internautes. Si ce média s'intéressait à des personnes plus intéressantes et profondes, il n'y aurait pas toutes ces chicaneries. C'est lamentable ! Citer
 
 
0 #14 Geneviève Chassé 2009-09-15 17:02 @Ralph
Arold Dan Moussa semble avoir appuyé sur le bon piton. Serais-tu l'un des aigris? Dis-nous la vérité?
Citer
 
 
0 #13 Zinai Geba 2009-09-15 15:44 "Il faut reconnaître qu'elle a de l'audace mais elle est devenue un rapace qui ne cherche qu'à amasser de l'argent et n'a pas oeuvré pour sa communauté."(Ralph)

Tiens, tiens, le "replis sur soi" n'appartient pas qu'aux Québécois !

Où est votre "ouverture sur le monde" ?

N'êtes-vous pas immigrant ?

Oeuvrer pour sa communauté ? Celà ne commence pas chez-soi, chez les siens ? Dans son pays ?

Que faites-vous ici, si ce n'est pas en tant que "rapace" ?
Citer
 
 
0 #12 Mr Jean 2009-09-15 12:47 @ Robert Michelet René

Comment osez-vous comparer Fabienne Colas à d'aussi grandes figures de l'histoire d'Haïti ? C'est une insulte à ces personnages qui ont tant donné à Haïti ! Ou vous ne connaissez pas votre propre histoire ou vous ne connaissez pas le parcours intellectuel médiocre de cette dame ! Elle n'a même pas été à l'université et vous la comparez à un diplomate, une GG et un Héros de l'Indépendance ! Vous êtes fou !
Citer
 
 
0 #11 Isabelle Gagnon 2009-09-15 12:26 En parlant de chicanes, je crois que c'est plutôt Dan Moussa et Mme Derenoncourt qui les cherchent. je connais plusieurs personnes qui ont travaillé avec F.Colas et si tout le monde reconnaît qu'elle travaille fort, c'est aussi vrai qu'ils sont hunanimes à dire qu'elle a un gros égo et se met toujours de l'avant. Tout le monde gagne à écouter les critiques et à se corriger non ? Citer
 
 
0 #10 Ralph 2009-09-15 11:10 C'est bizarre que dès qu'on ose dire la vérité on vous accuse d'être aigri. Je suis un professionnel qui a très bien réussi merci mais je dis ce que je pense. Avez-vous été payé par mme Colas ou êtes-vous ses amis pour ne pas accepter une critique constructive ? Le Canada est un pays libre ! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.