Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Nos Communautés Par communauté Secondaire: 6% des jeunes décrochent à Wesmount, 40% à Parc-Extension

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Doit-on voir l’effet pauvreté à la lumière de ces statistiques ? En effet, les jeunes québécois désertent le milieu scolaire par milliers avant de terminer leur secondaire. Une situation qui paraît de plus en plus insoluble.

Quand on sait que Wesmount demeure l’un des quartiers les plus huppés de Montréal et Parc-Extension, le quartier le plus multiethnique de Montréal, par conséquent, l’un des moins nantis, on ne peut ne pas y voir l’effet pauvreté.

S’il le formule en ses propres mots, l’organisme «Notre Prochain Pas», qui œuvre contre le décrochage scolaire, estime, de son côté, que ce phénomène qui affecte 1 élève sur 3 au Québec depuis l’an 2000, «est fortement lié au milieu social dont sont issus les jeunes».

Ainsi, pour tenter de rapprocher et motiver les jeunes par le sport, cet  organisme a lancé ce qu’il appelle «la première édition du Jam Urbain», qui n’est rien d’autre qu’un tournoi de basket-ball qui s'est déroulé du 19 au 21 juin.

Pour capter l’attention des jeunes, «Notre Prochain Pas» a fait de la journée inaugurale une «rencontre d’exhibition» réunissant des acteurs politiques sociaux et culturels, des députés, des policiers, des sportifs, des journalistes, des artistes et bien d’autres encore.

L’objectif, a fait savoir Kouakou Yannick à l’Agence de presse «Média Mosaïque», l’un des initiateurs de  l’événement, «est de rassembler le plus grand nombre de personnes et de montrer par le biais du sport que nous pouvons surpasser les barrières linguistiques, culturelles et sociales.»  

Au 150 de la rue Ontario-Est, des basketteurs, le temps d’une soirée, commeYvan Delorme (directeur du Service de la police de la Ville Montréal),  Trevor Williams (ex-joueur de l’équipe du Canada), Ariel Kinclair, qui a redonné vie à une ancienne ligue qui porte aujourd'hui son nom , Martin Lemay (député Ste Marie St Jacques), etc, ont mis leurs talents et réflexes sportifs à contribution pour faire avancer la cause.
 
Photo Cr L'Express

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #2 Jocelyn Nadeau 2009-06-27 15:55 Il est prouvé que la pauvreté est la mère de tous les vices. Avec un encadrement adéquat tous les enfants du monde peuvent devenir brillants et réussiront parfaitement dans la vie. Sans quoi Wesmount va toujours le remporter sur Par Extension. Citer
 
 
0 #1 Zinai Geba 2009-06-20 03:19 Le facteur pauvreté ne compte que pour 6%, car pour tous les francophones au Québec le décrochage est à 34%.

C'est le curriculum offert aux francophones qui est pauvre. Je dirais même pourri.

J'ai remédié à cette situation en retirant mes enfants de l'école pour l'enseignement à la maison.

Ils ont une bonne notion des rouages de l'économie , chose qu'il n'auraient pas appris à l'école publique. C'est capital !

L'économie, c'est la dernière chose qu'ils enseignent aux pauvres.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.