Bannière

Media Mosaique

Dimanche, 25 Février 2018
Accueil MosaïJOBS MosaïJOBS Intégration des immigrants: un centre de transfert de technologie s'ouvre à Montréal

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Un «centre de transfert de technologie(CCT) pour l’intégration des immigrants» vient d’être lancé à Montréal et l’autorisation a été donnée par la ministre québécoise de l’Éducation, Michelle Courchesne, a appris l’Agence de presse «Média Mosaïque».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Collège de Maisonneuve, dont les services ont été requis en la circonstance, se verra allouer une enveloppe annuelle de subvention de l’ordre de 150 000 dollars au cours des trois prochaines années par le ministère de l'Éducation, des Loisirs et Sports.

Accent sur l'accès au marché au travail

Il s’agit, précisons-le, d’un «centre de transfert de technologie (CTT) en pratiques sociales novatrices», et ce sera, si l’on se fie à la note communiquée par le Cégep de Maisonneuve à «Média Mosaïque», un «institut de recherche appliquée sur les pratiques d’intégration des immigrants au marché du travail (IRAPI-IMT)».

«Avec ce nouvel Institut, le Collège de Maisonneuve souhaite devenir une référence relativement aux meilleures pratiques favorisant l’intégration des immigrants dans la société», espèrent les responsables du cégep qui révèlent que leur projet a obtenu la bénédiction du comité d’évaluation parmi les 15 propositions qui ont été déposées auprès du ministère.

Selon le directeur général du Collège de Maisonneuve, Pierre Harrison, « l’insertion et le maintien en emploi supposent une amélioration des compétences et des attitudes des personnes immigrantes mais aussi, et c’est là où notre projet se distingue, de celles des intervenants de la société d’accueil».

Surmonter l'«obstacle à une intégration sociale réussie»

À travers leur IRAPI-IMT, les responsables de cet établissement mettent de l’avant l’hypothèse selon laquelle «le principal obstacle à une intégration sociale réussie» peut être franchi en facilitant «l’accès au marché du travail pour les nouveaux arrivants».

Et, pour y arriver, ils informent dans ce communiqué, que l’ossature de leur «centre de transfert de technologie (CTT)» repose sur trois piliers fondamentaux, à savoir, «la recherche appliquée», «la synergie», «la diffusion et la valorisation».

Par «la recherche appliquée», le Cégep se propose d’«étud(ier) des pratiques des organisations publiques et privées qui contribuent à l’insertion sociale d’un nouvel arrivant. L’Institut transmettra de nouvelles connaissances aux organisations qui voudront adopter des pratiques novatrices.»

Le «centre de transfert de technologie (CTT)» mettra également l’accent sur  «la synergie entre le milieu scolaire, les personnes dans les milieux de travail et les immigrants eux-mêmes. »

Le dernier pilier consiste en « la diffusion et la valorisation des initiatives qui contribueront aux changements recherchés en matière d’intégration des nouveaux arrivants à la société québécoise », peut-on lire dans le communiqué reçu par courriel à MEDIAMOSAIQUE.COM.

 

(Photo) Une vue du Collège de Maisonneuve- Cr. Jacques Grenier




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #3 Arold Dan Moussa 2009-05-22 11:24 @Benariba

Des annonces, en veux-tu en voilà et les résultats ça viendra… et tout se trame sur le dos de ces pauvres immigrants. Franchement, j'en ai marre. Enfin, laissons la chance aux coureurs j'attends de voir ce que ça va donner ce fameux «centre de transfert de technologie pour l'intégration des immigrants». On aura tout entendu
Citer
 
 
0 #2 A.Benariba 2009-05-20 15:09 Des annonces qui ne changent souvent rien dans le quotidien des immigrants qui sont à la recherche de l'emploi. J'aimerais savoir quelle sera l'utilité concrète de ce fameux «centre de transfert de technologie» Citer
 
 
0 #1 Carl-Henri Jeune 2009-05-20 10:44 Je ne comprends pas. Qui va profiter de cette technologie? Le gouvernement, le secteur privé, les organismes ou les nouveaux arrivants? C'est pas clair… Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.