Bannière

Media Mosaique

Dimanche, 25 Février 2018
Accueil Société Mode de vie Vers la renaissance de Montréal-Nord à la veille de son centenaire

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL-NORD (MÉDIAMOSAÏQUE) - Pacifié trois ans après l’affaire Villanueva, Montréal-Nord joue désormais la carte de la séduction. Quelques années seulement avant la commémoration de son centenaire en 2015, l’arrondissement semble avoir le plein contrôle de son destin. Il suffit d’écouter le maire Gilles Deguire pour prendre le pouls de l’ampleur des grands projets et travaux d’infrastructure conçus, a-t-il dit, « dans le but de redonner du prestige et de la fierté aux Nord-Montréalais ».

 

Leadership collectif

Pour imprimer durablement sa marque, pour partager sa vision et favoriser le consensus, M.Deguire privilégie la pédagogie d’un leadership collectif qui s’illustre notamment par la création d’une « table tripartite » impliquant à la fois la mairie et les partenaires économiques de première ligne de l’arrondissement, en l’occurrence, le CLD Montréal-Nord et la Chambre de commerce et d’industrie de Montréal-Nord.

Ce groupe de travail se réunit sur une base régulière pour discuter de l’orientation à donner aux projets  « dans le cadre d’une stratégie de revitalisation urbaine importante 2010/2015/2020 » dont l’objectif ultime vise « à apporter une nouvelle dimension à Montréal-Nord que ce soit sur le plan économique, industriel, résidentiel », a confié Deguire dans une entrevue exclusive à l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

Modernisation à coup de dizaines de millions de dollars

Selon le maire, « cette modernisation  qui va surprendre et attirer plus d’un vers Montréal-Nord, passe par la transformation de nos parcs, l’arrivée des deux gares du train de l’Est dans 12 à 24 mois, le service rapide par bus sur PIE IX , le nouveau carrefour urbain du viaduc PIE IX/Henri-Bourassa (40 millions de dollars), le pont PIE IX (60 millions de dollars), le Complexe sportif et communautaire du Parc Pilon (40 millions de dollars), l’érection d’un nouveau secteur résidentiel, la transformation  qui se fera par l’ajout de partenaires du milieu des affaires ».

Pour y aller avec autant d’engagements, la garantie confirmée et renouvelée de plusieurs autres partenaires s’est révélée incontournable. Interrogé là-dessus, M.Deguire a assuré que toutes ces annonces ont préalablement reçu l’aval ou la contribution du maire de la métropole, Gérald Tremblay, ainsi que celui du gouvernement du Québec via le ministère du Transport, de la Société d’habitation de Montréal. « La synergie entre toutes ces entités est totale », a-t-il assuré.

Le parc commercial de son arrondissement étant vétuste, le maire entend agir en conséquence en mettant des terrains propices à la disposition des entrepreneurs désireux de faire fructifier leurs capitaux sur place. « Voyez, le terreau est fertile, le signal est lancé, nous invitons tous les investisseurs grands et petits à saisir cette opportunité que nous offre le centenaire de Montréal-Nord qui sera célébré, a prédit le maire, avec faste en 2015 ».

 

Lancement d’un « Bureau de projets »

Gilles Deguire informe que d’ici la fin du mois de septembre 2011, une communication importante sera faite dans les médias pour annoncer le lancement de ce qu’il appelle le « Bureau de projets » de Montréal-Nord  qui aura pour tâche de coordonner tous les développements qui vont se faire dans l’industriel, le commercial, le résidentiel.

C’est un « concept inédit », une sorte de « guichet unique », par le biais duquel « les citoyens, les organismes, les gens d’affaires et les promoteurs auront accès à des informations complètes et à jour sur les projets de développement qui transformeront le visage de l’arrondissement au cours des prochaines années », peut-on lire également dans une brochure transmise par le maire à l’Agence de presse Médiamosaïque.


Appel aux banlieusards et aux investisseurs

Gilles Deguire en profite pour vanter le fait que son arrondissement soit stratégiquement et géographiquement bien situé pour démotiver les Montréalais séduits par la banlieue et pour convaincre les banlieusards de venir s’établir à Montréal-Nord. « On est tout près de l’autoroute 25, à quelques minutes de la 40, le train de l’Est arrive bientôt, on a une diversité de transports en commun, le SRB. Il y a donc tous les atouts possibles et imaginables pour venir s’établir chez nous que ce soit de façon résidentielle, commerciale et industrielle », a-t-il capitalisé.

« Montréal-Nord aura 100 ans en 2015, nous voulons être fiers de notre arrondissement, nous prenons les moyens nécessaires pour le faire et d’ici 2020, la modernisation sautera aux yeux de tous les observateurs. Je vous prédis que ce sera un lieu de prédilection qui va faire la fierté de nos citoyens et que tout le monde va vouloir y habiter », de poursuivre le maire d’Union Montréal.

Les Nord-Montréalais à « l’ère du changement »

Estimant que les Nord-Montréalais ont tourné, pour le répéter, la page des « incidents malheureux » de 2008, Deguire a jugé que « la population est derrière nous et il y a une volonté politique et une volonté citoyenne de redorer l’image de Montréal-Nord. Il y a un sentiment d’appartenance très fort à une collectivité, à un milieu de vie de qualité. »

Le maire de Montréal-Nord soutient également que les jeunes de l’arrondissement, qui ont été formellement  consultés lors d’un « forum jeunesse » qui avait réuni plus de 300 participants issus de différentes origines à l’automne 2010 et au printemps 2011, ont complètement adhéré à cette « ère du changement » qu’il affirme avoir prônée depuis qu’il occupe le prestigieux fauteuil des ses prédécesseurs Ryan et Parent.

 


MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:


PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE (Le maire Gilles Deguire en ses bureaux à l'arrondissement de Montréal-Nord)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.