Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Société Mode de vie Toni Tomassi: les Italiens omniprésents en politique (PORTRAIT)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Les Italiens d’origine figurent parmi les communautés ethniques qui se passionnent le plus pour la politique au Québec. Le ministre québécois de la Famille, Toni Tomassi, partage un tel point de vue, cependant, il confie qu’«il n’y a pas de cadeau sans implication» dans le domaine, que ce soit sur la scène municipale, provinciale ou fédérale.

La politique, génétique chez les Italiens?

Dans une entrevue accordée à l’Agence de presse «Média Mosaïque», le ministre a expliqué ce qui a fait son succès en politique et celui de la communauté de laquelle il est issu. Il raconte que le virus de la politique l’a personnellement piqué dès sa tendre enfance.

«Moi, j’ai eu la chance d’avoir un père qui adorait et qui aime encore la politique. Mon père, c'est quelqu'un qui se lève le matin, il parle de politique, il va se coucher le soir, il en parle, et à table, on parle encore de politique», a révélé Tomassi pour illustrer la dose qui s'incruste au quotidien dans les gènes des Italo-québécois.

Ascension en politique

Le député de La Fontaine a fait son entrée en politique en 2003 sous les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ). À la faveur d’un remaniement du cabinet, «j’ai eu la chance d’accéder au rang de ministre en 2008», a-t-il lui-même déclaré à nos micros.

Tomassi ne voit d’ailleurs aucun problème le fait qu’il soit nommé à la Famille, même si certains verraient mieux l’octroi d’un tel ministère à une femme. «Cela me convient parfaitement parce que je suis le père de cinq enfants», a-t-il relativisé.

Le Québec, une société d’intégration exemplaire

S’il convie les autres communautés à s’impliquer, Toni Tomassi juge toutefois que «le fait de prendre sa place en politique est un processus qui se fait naturellement avec le temps». Car, a-t-il expliqué, «la communauté italienne est très ancienne, elle est arrivée depuis les années 30, 40 bien avant la nouvelle immigration».

Il dit voir, au contraire, «une implication qui va même au-delà de celle des vieilles communautés» parmi les immigrants nouvellement arrivés au Québec. «Bon nombre d’entre eux ont déjà eu des qualifications dans leur pays d’origine et apportent avec eux un bagage phénoménal d’expériences et de connaissances, ce qui leur donne une longueur d’avance au Québec», a-t-il fait remarquer.

Se prenant lui-même en exemple, le ministre dit demeurer «convaincu» que le Québec constitue un modèle de société où les immigrants peuvent aspirer à toutes les fonctions. Il pense que c’est naturel et sain qu’on en fasse des débats sur la manière ou le comment de l’intégration des nouveaux arrivants dans la société.

 

 

MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

  1. Antonio Sciascia, un Italien modèle qui a fait progresser le Québec (MOUVEMENT DESJARDINS)
  2. Les Italiens vus par Marcel Tremblay comme des Montréalais de «souche» (LANCEMENT)
  3. Giorgia Fumanti, la «personnalité» 2009 de la communauté italienne(VALORISATION)
  4. Coup de projecteur sur l’émigration italienne au Canada avec Giovanni Princigalli (CINÉMA)
  5. Le député Massimo Pacetti aime son drapeau canadien (COMMÉMORATION)  
  6. Pacetti invite les étudiants à devenir «pages» (CHAMBRE DES COMMUNES)
  7. Un bel automne 2009 pour le cinéaste montréalais Giovanni Princigalli (CINÉMA)  

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com (Le ministre québécois de la Famille, Toni Tomassi, pose pour le photographe de l'Agence de presse «Média Mosaïque»)

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #2 Sayouba Y.Traoré 2010-01-04 15:17 Même si je le fais en retard, je ne pouvais ne pas formuler mes voeux à l'équipe qui a fourni un excellent travail pour l'année 2009. J'espère qu'elle va nous surprendre encore plus pour 2010. Citer
 
 
0 #1 Anna Pacetti 2010-01-04 08:15 Je souhaite mes voeux les meilleures à toute l'équipe de Média Mosaïque! Vous faite un superbe travail de raprochement. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.