Bannière

Media Mosaique

Lundi, 22 Janvier 2018
Accueil Société Mode de vie Montréal: «sans capote», très prisé chez les jeunes (SEXUALITÉ)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

 

 

 

 

 

 

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Depuis dix ans, on assiste à une recrudescence de cas d'ITS (infections transmissibles sexuellement) dans les grands centres, notamment à Montréal, d'après les informations obtenues par l'Agence de presse Médiamosaïque.

 

Groupe d'âge le plus affecté

Les jeunes de 15 à 24 ans représentent le groupe d'âge le plus affecté par ces nouveaux cas de contamination, avions-nous appris auprès de l'Agence de santé publique du Canada.

On recense, entre autres, une multiplication des cas de chlamydia, de la gonorrhée, du lymphogranulome vénérien. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une nouvelle campagne du gouvernement du Québec entend cibler exactement ce groupe d'âge.

 

Les ITS peuvent causer de très graves maladies

Alors que les maladies susmentionnées se répertorient de plus en plus à Montréal, la même source rapporte que, paradoxalement, les cas de VIH dénombrés dans la région métropolitaine accusent une certaine stabilité. Une diminution légère des cas d'hépatite a également été constatée.

Si ordinairement la plupart de ces virus ne provoquent pas le décès rapide de la personne infectée, les experts de la santé précisent toutefois que ces infections peuvent causer de graves problèmes de santé, comme l'infertilité, les maladies inflammatoires et aussi des cancers.

Vu que les ITS (infections transmissibles sexuellement) ne présentent pas de symptômes, les jeunes se leurrent en pensant qu'ils n'ont pas à avoir peur de la santé de leurs partenaires sexuels, ont fait remarquer les professionnels de la santé.

 

Le gouvernement veut conscientiser les jeunes

Non conscients du danger inhérent à leurs comportements, ils relativisent l'obligation de se munir d'un préservatif en bonne et due forme lors de leurs échanges sexuels. Ces jeunes de 15 à 24 ans ignorent les risques et s'en rendent véritablement compte lors de la découverte surprise d'une infection.

Fin février, le gouvernement du Québec avait décidé de lancer une campagne publicitaire télévisée. Question de médiatiser, sensibiliser adolescents et jeunes autour de cette problématique.

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #4 Rafaella Gomez 2009-04-08 05:54 Je voulais dire, ça peut faire des trous, des trous dans la capote!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!! Pas prudent hein! Citer
 
 
0 #3 Rafaella Gomez 2009-04-08 05:53 Vous avez entièrement raison Miss OLF parce que cela peut faire des tros dans le latex!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!! Citer
 
 
0 #2 MissOLF 2009-04-07 09:27 N'est-il pas déconseillé d'ouvrir l'emballage du condom avec les dents? (voir photo) Citer
 
 
0 #1 Nohémie Caron 2009-03-05 16:19 J'ai du mal a convaincre mes trois amies qu'il y a danger dans le «sans capote» comme vous dite, elles s'en foutent pareil. Elles pensent même qu'il faux perdre sa virginité pour se faire acceptée par les gars, je trouve ça stupide, mais c'est comme ça! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.