Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Société Mode de vie Montréal enviable malgré la récession? Tremblay jubile, Harel s’inquiète pour les immigrants (DÉBAT)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

En pleine campagne électorale, une bonne nouvelle tombe pour le maire sortant et il l’annonce aussitôt à son auditoire : «La ville de Montréal, c’est la métropole nord-américaine qui s’en tire le mieux dans la crise économique à laquelle fait face la planète», ainsi réagissait Gérald Tremblay suite aux arguments mis de l’avant par l’organisme de promotion «Montréal International».

«On n'arrête pas un train qui marche», dixit Tremblay

Se posant lui-même la question : «Pourquoi un assez bon résultat? Le numéro un du parti «Union Montréal» répond en faisant référence implicitement  à son administration, bien évidemment : «parce que des décisions importantes ont été prises surtout en vue de favoriser la croissance et la compétitivité…».

«Pour poursuivre sur la même lancée, pour que Montréal demeure compétitive à l’échelle internationale, nous mettons de l’avant durant notre campagne les thématiques suivantes : le développement de l’économie, le savoir, la culture, le transport, l’environnement», a poursuivi le maire.

«Notre responsabilité c’est de créer un environnement favorable pour permettre à ceux qui veulent partir en affaires et aussi de faciliter la tâche à ceux qui veulent un emploi permanent de qualité», a-t-il assuré en réitérant son soutien à la Fondation du maire pour la jeunesse qui offre jusqu’à concurrence de 20 000 dollars de subventions aux jeunes entrepreneurs de 35 ans et moins.

«Ça ne va pas aussi bien pour les immigrants», rétorque Louise Harel

La candidate de «Vision Montréal», Louise Harel, n’a pas raté l’occasion pour donner la réplique au maire sortant en soutenant que la situation économique de Montréal n’est pas aussi reluisante pour qu’on la décrive qu’à travers des lunettes roses, comme l’a fait Gerald Tremblay, a-t-elle contrattaqué.

Pour doucher l’enthousiasme du maire, l’ex-ministre péquiste des affaires municipales a soulevé notamment la problématique du chômage qui, à son avis, nuit considérablement à l’image de la métropole québécoise, tant sur le plan national qu’à l’échelle internationale.

«Ce que M.Tremblay a évité de dire c’est que, comparativement aux autres villes, Montréal occupe toujours le quinzième rang en termes de chômage. Et l’on se rend compte que ce sont les immigrants, les communautés culturelles,  les minorités visibles, qui en font les frais, notamment la communauté musulmane qui connaît un taux de chômage qui est presque de l’ordre de 30%», a fait remarquer Louise Harel.

«Ça c’est ce qu’on n’a pas en commun, c’est ça ensemble qu’il va falloir résoudre et il nous faut une façon particulière pour y arriver. Car on peut bien prêcher que tout le monde est égal, mais tout le monde n’est pas égal à Montréal en regard du chômage dans notre société. Et ça il nous faut trouver des moyens particuliers, des solutions particulières pour y arriver», a souhaité la candidate de «Vision Montréal»

M.Tremblay réagissait ainsi lors d’un tête-à-tête réalisé par la Jeune Chambre de commerce haïtienne (JCCH) au cours duquel les quatre candidats briguant la mairie de Montréal (Louise Harel «Vision Montréal», Richard Bergeron «Projet Montréal», Louise O’Sullivan « Montreal Ville-Marie»)  ont été invités au Midtow Sanctuaire à révéler leurs engagements envers la diversité et la communauté haïtienne en particulier.

À venir:

*Louise Harel propose une structure pour mesurer la diversité. Tremblay y voit de la bureaucratie inutile

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Hubert Molaire (Gérald Tremblay et Louise Harel lors du débat des chefs de partis municipaux au Midtow Sanctuaire à Outremont le 30 spetembre dernier)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #2 Briscard Remi 2009-10-17 22:09 Doudou, je regrette tellement d'avoir fait du benevolat! Cessez votre propagande. Je laisse le benevolat aux vieux politicards qui ont engrange des millions. Ils ont de quoi vivre! Citer
 
 
0 #1 Zinai Geba 2009-10-17 15:00 En tous les cas, ça semble aller sur des roulettes pour la diversité italienne de Montréal !

Elle est carrément au commandes ! :-)

Les Haïtiens devraient faire leurs demandes directement au vrai maire ; Accurso ! :-)
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.