Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Société Mode de vie «Mister Clean» veut s'emparer de la ville. Tremblay n’est pas ébranlé (ENTREVUE EXCLUSIVE)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Toujours avec le même aplomb, le maire de Montréal et chef d’«Union Montréal», Gérald Tremblay n’avait, visiblement, pas l'air d’être secoué par la nouvelle de l’arrivée dans l’arène municipale de John Gomery, un juge dont la réputation de «Mister Clean» est connue à travers le Canada.

Même si cela risque de constituer une menace crédible à son leadership, miné, comme on l'a rapporté dans la presse, par des accusations de corruption, de favoritisme, d'abus de confiance, de conflits d'intérêts, qui pèsent sur son administration, le maire a minimisé ce gain du parti rival «Projet Montréal» et tenté de le discréditer dans ses premiers commentaires.

Interrogé par un journaliste de l’Agence de presse «Média Mosaïque» le jour même de cette annonce, Gérald Tremblay a justement estimé que le juge Gomery «vient automatiquement de perdre la réputation d’intégrité et d’objectivité dont il jouissait par le passé» en faisant le saut en politique municipale.

Tremblay: «Gomery fait le choix de la partisannerie»

«À partir du moment où M.Gomery fait le choix de la partisannerie politique, à partir du moment où il devient le président de la campagne de financement de Projet Montréal  et le financement de sa fille, il a le droit de répéter ce qui est inscrit sur le site de Projet Montréal depuis de nombreux mois», a répliqué le maire sortant.

À noter que Cym, la fille de l’ex-juge John Gomery est effectivement candidate de «Projet Montréal». Elle va  tenter de se faire élire dans le district de Loyola, dans Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce. Son père n'a pas souhaité être candidat. Il s'est contenté de rejoindre l'équipe de «Projet Montréal» en assurant la gestion de la campagne de financement du parti. Il a d'ailleurs invité les électeurs à ne pas voter pour,  voire réélire, les gens de son âge (77 ans).

Gomery, lui, tape sur le clou de la corruption

Justifiant sa décision de joindre «Projet Montréal», l’ex-juge Gomery répète ce message : «je suis honnêtement très troublé, plus troublé que jamais dans ma vie, par l'état de la ville de Montréal. Pas seulement l'état physique, qui est lamentable, mais aussi par l'état moral de la ville. Il y a évidemment des questions douteuses, des conflits d'intérêts, des contrats qui soulèvent des soupçons. Il y a une odeur qui est très désagréable qui entoure l'administration actuelle de la ville».

«Pendant l'enquête sur les commandites, j'ai vu un exemple de situation qui a corrompu un parti politique. J'étais sensibilisé par cette expérience du danger de ne pas surveiller efficacement le financement des partis. Cette élection est très importante pour Montréal. J'ai passé toute ma vie dans cette ville, mais je suis inquiet et troublé. Montréal est en déclin. L'intégrité semble en danger», a observé John Gomery.

 

 

MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

  1. Marcel Tremblay, mérite-t-il le vote de la diversité? (MUNICIPALES)
  2. Les municipales 2009, deviennent-elles passionnantes à Montréal? (PAPIER D'ANGLE)
  3. «Vision Montréal» et «Union Montréal» du pareil au même, selon Richard Bergeron (ENTREVUE)
  4. «Vision Montréal»: Montréal-Nord, baromètre de la victoire? (MUNICIPALES 2009)

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.COM-CTV: À gauche, le maire de Montréal, Gérald Tremblay, lors de la présentation officielle des candidats d'«Union Montréal» dans l'arrondissement (Villeray-Saint-Michel-Parc Extension), à droite, le juge à la retraite John Gomery.




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #9 Sabine Jean-Louis 2009-08-13 14:41 Vraiment là sur ce point, je ne m'attends pas à voir de notes discordantes. Bravo encore, continuez comme ça MEDIAMOSAIQUE!

@Alexandra V.
Tu m'as déçue. La politique va s'occuper de vous mon cher. Je suis fier des grecs, des juifs et des italiens qui s'impliquent en politique c'est pour ça qu'ils ont du respect. Moi, j'encourage les autres communautés à faire de même, sans quoi on va vous marginaliser.
Citer
 
 
0 #8 Jeremy Storvas 2009-08-13 09:22 Des félicitations vraiment méritées. J'ai découvert une source inépuisable en qualité dans Média mosaique et je partage les infos avec tous mes amis dans la communauté grecque. Citer
 
 
0 #7 Caroline Brûlé 2009-08-13 07:09 @Zinai Geba
Tout le monde devrait dire comme toi. Avec en plus la très bonne qualité du français que je vois pas trop dans des médias payés avec nos taxes de contribuables. Franchement Bravo Média Mosaique!
Citer
 
 
0 #6 Zinai Geba 2009-08-13 03:41 Bravo à Media Mosaïque ! Il est le seul journal au Québec qui couvre si bien cette course ! Citer
 
 
0 #5 A. Benariba 2009-08-13 02:25 @Alexandre V.
Ce serait une grave erreur d'éviter la politique. Il nous faut un éclairage comme le fait Média Mosaïque pour bien comprendre les enjeux de la société. Je ne vous félicite pas du tout Alexandre pour cette façon de voir les choses…
Citer
 
 
0 #4 Alexandre V. 2009-08-12 19:01 Trop de politique Média Mosaique!!!!! Un peu plus de culture et de business, en tout cas c'est mon point de vue… Citer
 
 
0 #3 Josué Florentin 2009-08-12 17:42 @Jocelyn Nadeau
Pas question de dévier ou de biaiser le débat! Bien fait de ne pas prendre partie pour l'un ou pour l'autre.
Citer
 
 
0 #2 Genveviève Chassé 2009-08-12 15:59 @Jocelyn Nadeau

Je l'ai déjà signalé leur effort de donner la parole à tous les partis
Bonne soirée
Ginou
Citer
 
 
0 #1 Jocelyn Nadeau 2009-08-12 12:22 Finalement, c'est qui votre candidat Média Mosaïque et qui serait le mieux, je vous suis mais je n'arrive pas encore à saisir dans quel bord vous penchez? Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.