Bannière

Media Mosaique

Dimanche, 25 Février 2018
Accueil Société Mode de vie «Gâchis libéral» en matière d’immigration : le PQ propose «un contrat» aux immigrants

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Au Parti québécois, on se prépare à brasser la cage pour « réparer les torts faits aux immigrants par l’équipe au pouvoir », a promis le député Benoît Charette qui annonce, ni plus ni moins, « la formule d’un contrat » en vertu duquel le gouvernement veillera à ce que les candidats sélectionnés par le Québec puissent trouver un emploi dans leur domaine de formation à leur arrivée dans la Province.


« Ce sera un contrat en bonne et due forme qui engagera le gouvernement du Québec, qui représente la société d’acucueil, et le ou la candidat (e)  sélectionné (e)», a précisé le député de Deux-Montagnes, porte-parole en matière d’immigration du PQ, lors d’une conférence à laquelle avaient pris part près d’une centaine de personnes issues de différentes communautés culturelles.

 

Bonne réceptivité

M.Charette, dont les propos ont été bien accueillis par l’assistance, surtout après avoir partagé avec celle-ci quelques anecdotes ou certaines « histoires d’horreur » qui lui ont été narrées par bon nombre d'immigrants déçus, affirme que le PQ entend « mettre un terme  à ce laisser-faire libéral qui accueille, année après anéée, des dizaines de milliers d’individus sans se donner les moyens de les accompagner ».

«L’on  se prive d’un potentiel inoui à travers ces expériences qui ne sont pas reconnues, à travers ces expertises qui sont disqualifiées » a critiqué le parlementaire qui estime qu’un tel traitement à l’endroit de ces gens contribue à ternir l'image et favoriser et une perception négative du Québec dans les communautés culturelles et à l’étranger.

Il juge «légitimes les frustrations de ces immigrants à qui, juge-t-il, le Québec a menti». Car, a-t-il justifié, «on les a sélectionnés en fonction de leurs diplômes et une fois arrivés ici on leur dit : votre diplôme on ne le reconnaît pas. C’est un parcvours à refaire. Pour les compétences linguistiques, c’est la même chose. On leur a donné des points parce qu’ils parlent le français alors que dès qu’ils mettent les pieds ici on leur dit qu’ils doivent parler l’anglais pour pouvoir trouver un emploi. C’est des messages contradictoires qu’il ne faut plus donner si on veut être pris au sérieux...»

 

«60% des nouveaux immigrants livrés à eux-mêmes»

Le député se dit d'avis que « oui, il nous faut des critères pour bien sélectionner les candidats, mais une fois que nous avons les bons candidats, nous devons nous engager dans une forme de contrat envers eux pour que ces gens-là puissent profiter de ce que le Québec a à leur offrir et nous assurer aussi que le Québec puisse aussi profiter de leur présence», a-t-il ajouté en rappellant que «seulement 40% des immigrants qui arrivent ont eu un contact avec le ministère, 60% de ces gens sont livrés à eux-mêmes».

Chiffrant son illustration, M.Charette calcule, à titre d'exemple, « que le gouvernement prévoit accueillir l'an prochain 55 000 immigrants, c'est l'équivalent d'une circonscription supplémentaire dans la Province chaque année. C'est aussi l'équivalent sur 10 ans de 550 000 personnes et sur 20 ans, le temps d'une génération, c'est 1.1 million d'individus, c'est énorme! Voyez autant de gens qui veulent offrir leur apport au Québec? À défaut de bien les sélectionner et de bien les intégrer, on risque de créer trop de frustrations dans cette société», a-t-il averti.

 

Vers l'enchâssement d'une telle proposition?

En entrevue à l'Agence de presse «Média Mosaïque», quelques instants après avoir terminé sa présentation le samedi 6 novembre dernier, sur invitation du PQ de Laurier-Dorion, Benoît Charrette confie qu'« on continue à faire des consultations autour de cette formule. Le PQ fait le tour des communautés pour partager cette solution-là et on y trouve, je ne peux vous le cacher, beaucoup d’appuis ». L'organisateur de cette soirée, Badiona Bazin, est du même avis. Entièrement comblé, M.Bazin estime que «tous les objectifs fixés lors de cette activité ont été atteints». 
 
Charette, qui était le conférencier principal de cet événement organisé pour amasser des sous au profit du PQ ddit comté, autour du thème: «Le PQ et les communautés ethnocuturelles, perspectives d'avenir», a précisé que «ce projet de contrat, qui constituera un élément-clé  dans les engagements du PQ en faveur de la diversité», sera soumis pour adoption et sera alors enchâssé dans la plateforme électorale du Parti québécois lors du congrès qui aura lieu en avril prochain.

 

À venir:

  • Benoît Charette: le discours péquiste gagne du terrain dans les communautés culturelles

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

  • Dr Benkhalifa: «Un nouveau désordre mondial» échappe au contrôle de l'ONU (PUBLICATION)
  • Louise Harel honorée dans la communauté musulmane (HOMMAGE)
  • Diversité: «richesse» ou «source d'instabilité»?(UNESCO)
  • Campagne de charme du NPD auprès des communautés culturelles du Québec
  • Effet Calgary? Un Maghrébin élu à la tête du parti «Vision Montréal»
  • Échec du multiculturalisme enseigné à l’école au Canada
  • Séisme politique en Alberta: Calgary élit son premier maire d'origine musulmane
  • Un tête-à-tête à la fois choc et convivial à Radio-Canada(MÉDIA-DIVERSITÉ)
  • Fonction publique: les Conservateurs en ont assez de la «discrimination positive» 
  • Dr Comlan Amouzou lorgne la candidature libérale dans Outremont (ÉLECTIONS)
  • Ignatieff, «pas assez canadien», selon Harper? Le chef du PLC contre-attaque
  • Notre Obama canadien, est-il d'origine russe?
  • Effet Obama dans le sacre d'Ignatieff?
  • Immigration Canada modifie son mandat pour s'occuper des communautés
  • Entreprise pro-diversité ou pas? La recette de Katheline Jean-Pierre!
  • Bernard Landry, a-t-il peur d’un Québec multiethnique?  
  • Les communautés culturelles invitées à «découvrir Radio-Canada» (VISITES GUIDÉES)  
  • Montréal, de plus en plus colorée par l’immigration (STATISTIQUES)
  • Un «Manifeste pour un Québec pluraliste»
  • Intervention très remarquée du PDG de «Média Mosaïque» (VIDÉO)
  •  

    PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr  E. Cajusma (En haut, le porte-parole du Parti québécois en matière d'immigration à l'Assemblée nationale,Benoît Charette, s'adressant à l'assistance aux côtés de de l'organisateur Badiona Bazin, au fond, à droite. En bas, une vue du public présent lors de cette conférence du PQ de Laurier-Dorion à Montréal)




    Ajouter cette page à vos réseaux
    Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
     

    Ajouter un Commentaire


    Code de sécurité
    Rafraîchir

    Bannière
    Publicité
    Bannière

    Commentaires les plus récents

    RSS

    MosaïZOOM

     

    Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

    MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

     

    Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

    MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

     

    L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

    MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

     

    Grand comeback du premier blogue de la diversité!

    MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.