Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Société Mode de vie Les municipales 2009, deviennent-elles passionnantes à Montréal? (PAPIER D'ANGLE)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

On ignore ce qui adviendra du reste, cependant, il demeure évident que la journée du lundi 10 août 2009, marquée par l’entrée en scène du juge Gomery, semble avoir donné le ton aux municipales, un scrutin qui se veut utile à la démocratie, mais qui provoque pourtant rarement la passion ou la frénésie chez les Montréalais.

En effet, le parti «Projet Montréal», qui semblait être plombé par l’apparition inopinée, mais tout de même prévisible, de Louise Harel sur la scène municipale, a asséné un coup majeur et montré ses griffes de façon inattendue aux deux autres formations politiques rivales «Union Montréal» et «Vision Montréal».

Surprise : John Gomery

Alors que le maire sortant s’apprêtait à présenter en grande pompe l’équipe qui portera les couleurs d’«Union Montréal»  dans «Villeray/Parc-Extension/Saint-Michel» (tout était relativement  tranquille, car il n’y avait pas d’annonce chez «Vision Montréal»), surprise: Richard Bergeron de «Projet Montréal» lâchait son coup fumant, à savoir, l’arrivée du juge John Gomery.

Au fait, c’est la plus grosse nouvelle, jusqu’ici, de cette précampagne électorale. Aucun des deux autres partis n’a eu le privilège de mettre la main sur une aussi grosse pointure. Connu à travers tout le Canada, Gomery a bâti sa notoriété de «Mister Clean» notamment lors du procès autour du fameux «scandale des commandites» qui avait terni l’image et la réputation du Canada à l’étranger.

Une telle annonce ne pouvait que mieux tomber pour «Projet Montréal» qui veut absolument que le dossier «corruption» présumée qui plane sur l'administration Tremblay (plusieurs enquêtes policières sont présentement en cours) soit au centre de la campagne électorale municipale.

Imposer l’agenda de «Projet Montréal» dans les médias?

Hasard de calendrier ou geste sciemment calculé de la part du No un de «Projet Montréal»? En tout cas, si la deuxième hypothèse se vérifie, il s’agirait alors d’une stratégie gagnante au cas où le plan de match de ce dernier viserait à mieux positionner son parti en s'arrachant, à coup d’annonces phares, une part enviable de l’agenda municipal, qui est, de facto, sous le contrôle du maire sortant.

Et, comme on a vu l’intérêt qu’a suscité la divulgation de ce coup de filet de «Projet Montréal» dans l’espace médiatique, une telle stratégie, si elle est savamment concoctée de la part de ce jeune parti, aurait pour effet de limiter le «poids média» des interventions du chef d'«Union Montréal», Gérald Tremblay ou de la candidate de «Vision Montréal», Louise Harel, tout au cours de la campagne.

Un coup similaire à l'annonce de Sarah Palin...

Cela fait un peu penser au discours d’acceptation du leadership démocrate du candidat Barack Obama lors de la campagne électorale américaine à Denver. Pour ne pas laisser libre champ aux démocrates dans les médias, on se le rappelle, le camp McCain avait programmé pour la même soirée la révélation du nom de la colistière de John Mc Cain en la personne de Sarah Palin.

Résultat : au même moment où tous les médias ne pouvaient que rester pendus aux lèvres du candidat  Barack Obama qui haranguait la foule au stade de Denver, ceux-ci ont été parallèlement contraints d’annoncer aux auditeurs ou aux téléspectateurs le choix fait par Mc Cain de la gouverneure d’Alaska. «Projet Montréal», aura-t-il d’autres lapins dans sa poche après celui de John Gomery?

 

PHOTO: En haut, à gauche, l'ex-juge John Gomery, tandis que, à droite et en bas, les logos officiels des partis municipaux «Projet Montréal», «Vision Montréal» et «Union Montréal»




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #3 Arold Dan Moussa 2009-08-12 11:17 Votre est trop fort!!! C'est vrai que l'arrivée de Gomery va chauffer les fesses de Tremblay malmené par les accusations de toutes sortes, mais je ne prévois aucune effervescence, voir de la passion pour ces élections. Citer
 
 
0 #2 Alpha 2009-08-12 04:31 Bon coup de la part de Projet Montéal, il le faut M.Bergeron , trouvez -vous des très bonnes stratégies pour les destituter, le parti sortant c'est de la corruption tout simplement.Continuer sur cette bonne lancée.A suivre… Citer
 
 
0 #1 Anita tomassi 2009-08-12 04:07 Très belle analyse, je penserais aussi qu'on est sur le point d'avoir une campagne électorale des plus mouvementée a Montréal, j'espère que le meilleur parti fera le poids pour changer la done. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.