Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Société Mode de vie Harel maire? Tremblay craint des turbulences et propose la stabilité

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Pour battre sa nouvelle adversaire, l’ex-députée d’Hochelaga-Maisonneuve, Louise Harel, dont la candidature à la mairie de Montréal est désormais officielle, Gérald Tremblay expose le bilan de ses huit années de gestion à l’hôtel de ville pour convaincre les Montréalais.

«Nous sommes un parti mobilisateur, rassembleur, c’est ça qui est important, c’est ça qui inspire la confiance et le climat indispensables à la revitalisation économique de Montréal pour le plein épanouissement des Montréalais», a soutenu le maire sortant pour se démarquer de sa potentielle rivale au profit de qui Benoît Labonté vient de faire place nette à la tête de «Vision Montréal».

 Vu que ces deux candidats au scrutin du 1er novembre (Harel et Tremblay) sont issus de deux familles politiques provinciales traditionnellement opposées, le premier (Parti québécois) et le second (Parti libéral), le maire sortant souhaite que la campagne électorale ne soit pas vue comme «l’affrontement d’un ex-péquiste et d’un ex-libéral» sur la scène municipale.

«Je pense  que les citoyens auront un choix très clair. Ils auront la possibilité de faire confiance à une formation politique «Union Montréal» qui a démontré depuis huit ans qu’elle a été capable de réaliser de grandes choses pour Montréal en travaillant avec l’ensemble de la population, peu importe l’appartenance ou l’allégeance politique de chacun»

À cette question de «Média Mosaïque»: pensez-vous que la population va voter pour vous alors que vous êtes éclaboussé par des scandales et que votre administration fait l’objet d’enquêtes policières? Tremblay, de répondre : «écoutez les enquêtes qui sont en cours, c’est moi qui les ai commandées».

«Vous savez lorsque j’ai appris qu’il y avait des irrégularités, j’ai demandé au vérificateur général ou encore à la Sûreté du Québec, à la police, d’enquêter. C’est important que la population réalise que quand les citoyens nous font confiance, il faut toujours mériter cette confiance», a poursuivi le chef d’«Union Montréal».

Gérald Tremblay, qui a fait ces déclarations en entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque», a, par ailleurs,  promis un meilleur service de transport en commun à l’Est de Montréal qui, comme on le sait, est desservi de manière inéquitable comparativement à la partie occidentale de l’île.

Le maire sortant de Montréal dit travailler déjà en ce sens en partenariat avec le gouvernement du Québec afin que les Montréalais de l’Est et du Nord puissent se déplacer sans se faire de soucis d’un point à un autre dans leur ville.

 

MEDIAMOSAIQUE.COM- Articles reliés

Montréal-Nord: pour gagner Gérald Tremblay joue la carte de la diversité 

Haïti s’invite dans les élections municipales montréalaises 

Franz Benjamin, le poulain de Gérald Tremblay dans St-Michel 

«Mouvement lavallois» sonne la fin du monopartisme à Laval 

Est-ce le début d'un momentum pro Labonté?

La réélection de Tremblay est-elle compromise?

 

Photo MEDIAMOSAIQUE.COM- Hubert Molaire

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, procédait le 8 juin dernier au couronnement des candidats de son parti «Union Montréal» à Montréal-Nord à Costa Del Mare.




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #4 kikeflut 2009-06-26 14:57 Il est temps d'avoir comme maire de Montréal quelqu'un qui soit de centre gauche et ne soit pas a la solde du pouvoir de Québec qui avec la complicité de Tremblay fait de Montréal une zone sinistrée ou toute idée un peu novatrice qui risquerait de remettre Montréal sur la map autrement que par des idées d'il y a 20ans.

Tremblay est le monsieur "oui" de Charest qui peut à sa guise favoriser encore plus la petite capitale du Québec qui a moins d'habitant que le Nord de l'ile de Montréal, mais plus d'investissement par habitant et de loin.

Charest, avec le découpage actuel de l'ile est sur de gagner bine de comtés, même avec 80% de 23% des votes possible, ou moins de 19% des habitants ayant le droit de vote, une honte pour la démocratie…
Citer
 
 
0 #3 J. Wight 2009-06-19 01:44 J'aimerais voir Louise Harel et Pauline Marois sans interprète dans une conférence au Canada anglais et aux USA? C'est n'importe quoi… Citer
 
 
0 #2 A.Benariba 2009-06-18 19:19 Vous avez une carapace M.Tremblay. Franchement je ne sais pas comment vous faites pour ne pas démissionner avant que ça devienne plus dur pour votre parti. Citer
 
 
0 #1 Mélanie Bilodeau 2009-06-17 17:09 M.Tremblay joue ses dernières acrtes. Il n'a rien à perdre. Aux montréalais de trancher finalement le 1er novemebre prochain. Mon choix est déjà fait. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.