Bannière

Media Mosaique

Dimanche, 25 Février 2018
Accueil Affaires Entreprises Bouffe haïtienne: un pas vers la standardisation au Québec

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF



















MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Lancé il y a à peine un an, le benjamin de la restauration haïtienne au Québec, «Flap Flap» joue dans la cour des grands en faisant ses premiers pas vers la standardisation nord-américaine. Il envisage d’avoir pignon sur rue dans divers endroits de la province.

À date, «Flap Flap», qui a ouvert ses portes en 2008 sur la rue Charleroi à Montréal-Nord, est le premier resto typiquement haïtien à vendre sa première franchise au Québec. L’inauguration des locaux du nouveau franchisé sis à la rue Fleury, qui devait être un exercice routinier, tenait plutôt lieu d’événement le 2 octobre dernier dans le comté d’Ahuntsic.

Une intitative saluée de tous bords

Des invités de marque, des notables du comté, différents organes de presse dont l’Agence de presse Médiamosaïque, des curieux, n’avaient pas raté l’occasion pour saluer l’arrivée de ce dernier né de la restauration haïtienne dans ce quartier multiethnique où la clientèle visée va au-delà des ressortissants provenant de la Caraïbe.

En effet, les députées provinciale et fédérale, respectivement Lisette Lapointe (Crémazie-PQ), Maria Mourani (Ahuntsic-BQ), estimaient qu’une telle initiative valait le déplacement.  Au micro de Médiamosaïque, Mme Lapointe et Mme Mourani ont toutes les deux été laudatives envers le maître à penser de «Flap Flap». Idem pour le champion du monde québécois Jean Pascal et le policier (boxeur) Evens Guercy qui figuraient parmi les convives.

2010 accueillera deux prochains Restos «Flap Flap»

La recette «Flap Flap», ingénieusement pensée par le restaurateur Ed Vertus, est un concept basé sur l’expansion. Contrairement à ses prédécesseurs dans sa communauté qui ne visent qu’à desservir les Haïtiens d’origine (quoique nombreux au Québec), ce dernier vise une plus large part de marché en ciblant la clientèle québécoise sans discrimination.

M.Vertus annonce l’ouverture de deux prochains «Flap Flap» (au printemps et à l’automne 2010) et révèle que de plus en plus de gens souhaitent acheter cette franchise «clés en mains», dont les coûts varient entre 100 et 150 000 dollars, dit-il.  Le jeune entrepreneur précise qu’il lui revient de déterminer si l’emplacement, le décor, les installations, la qualité du service et la commercialisation, conviennent au look et à la marque «Flap Flap».

Ed Vertus tient également à préciser que la cuisine qui a fait le succès de «Flap Flap» a déjà fait ses preuves à travers le restaurant «Kalalu» au centre-ville (rue Saint-Denis) qu'il a fondé depuis six ans déjà. Depuis l'été dernier, M.Vertus n'est plus le propriétaire de «Kalalu». Il l'a vendu à l'homme d'affaires et agent hypothécaire Dupuis Milhomme, a appris Médiamosaïque.

Du business, mais aussi de l’économie sociale, de la philanthropie...

Celui qui s'autoproclame le «machan-n griyo (marchand de griot-viande de porc grillée)» de Montréal informe également que «Flap Flap» flirte désormais avec l’économie sociale grâce au  partenariat enclenché avec Resto-Coop Fleury  (une coopérative de cuisiniers qui se sont mis ensemble dans le secteur) qui devient le principal fournisseur de son réseau.

Enfin pour redonner un peu à la communauté de laquelle il est issu, le responsable de «Flap Flap» a mis l’accent sur son sens philanthropique. Il a pris de nouveau l’initiative d’amasser des sous au profit de du club de boxe «L’Espoir», l'entité fondée par le policier Evens Guercy dans le but de prévenir les enfants en difficulté des milieux mafieux (gangs de rue) de Montréal.


MEDIAMOSAIQUE.Com PLUS sur HAÏTI:


MEDIAMOSAIQUE.Com vous recommande:



PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Hubert Molaire (La nouvelle succursale durestaurant Flap Flap sur la rue Fleury à Montréal dans le comté d'Ahuntsic)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #5 melineda 2011-11-23 08:45 je suis melineda jean baptiste, etudiante finissante en economie appliquee au centre de techniques de planification et d'economie appliquee (CTPEA) a port-au-prince. je felicite mr. Vertus pour cette initiative et je l'encourage dans cette voie. d'autant plus que je manifeste beaucoup d'interet au secteur de la restauration ces derniers temps. en fait j'ai retenu cette derniere comme theme pour mon memoire de fin d'etude.
CHAPEAU mr. Vertus! vous etes un modele pour les jeunes entrepreneurs haitiens!
Citer
 
 
0 #4 Mme Derenoncourt 2009-10-20 16:26 @Sabine @Caroline @Cristine
Pour votre info, sachez que notre griot fait saliver plus que la poutine!
Citer
 
 
0 #3 Sabine Jean-Louis 2009-10-17 15:55 @Cristine
Ça dépend de qui a préparé ce grio! Dans toutes les cultures tu retrouves de mauvaises cuisinières, pas vraie. On raffole toujours du grio qui est préparé chez nous.
Citer
 
 
0 #2 Cristine 2009-10-17 11:33 @Caroline
Moi, je déteste, trop de graisse dans cette viande!
Citer
 
 
0 #1 Caroline Brûlé 2009-10-17 10:27 J'ai déjà mangé du grillo et c'est formidable! Bonne chance à Flap Flap… Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.