Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Affaires Entreprises JCCH: l’administration Mibel/Garraud en campagne pour attirer les hommes (ENTREVUE)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

«Au début c’était très glamour l’ambiance… parce que la communauté regorge de belles filles intelligentes (…rires), mais la différence réside dans l’implication des membres, et à ce titre, les femmes s’impliquent beaucoup plus que les hommes», a observé Kerlande Mibel.

Ce constat devient l’aîné des soucis de l’administration Mibel/Garraud, a confié la présidente de la Jeune chambre de commerce haïtienne dans sa première entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque» depuis son arrivée à la tête de la JCCH. 

Objectif: combler un déficit masculin

Kerlande Mibel entend consacrer l’année 2009-2010, du moins, la durée de son mandat actuel, à ce dossier. On apprend en ce sens que la JCCH s’apprête à lancer officiellement une campagne pour rejoindre spécifiquement la gent masculine.

Spécialisée notamment en entrepreneuriat féminin, Kerlande qui est épaulée dans sa nouvelle fonction par Josette Garraud, l’actuelle vice-présidente, informe que des focus-groupe ont été réalisés dans le but de mieux s’enquérir des besoins de cette clientèle particulière.

«Cette campagne inclut un ciblage sur mesure qui passe par des appels téléphoniques, des rencontres et un processus de recrutement d’adhésion», a-t-elle précisé. Conscient de ce déficit évident en termes de représentation masculine en son sein, le conseil d’administration actuel «se pose en ambassadeur», a fait valoir Mme Mibel.

Elle dit croire en «l’efficacité d’une campagne personnalisée. Je pense qu’on peut gagner les gens un à un. Il nous faut cette présence masculine, parce que la JCCH, en tant que regroupement de gens d’affaires le plus dynamique de la communauté, ne peut se permettre de négliger la contribution de ses hommes».

Stratégie: vulgariser «la plus-value de l’implication»

Pour atteindre cet objectif, la No 1 de la JCCH entend user d’incitatifs «pour faire comprendre aux hommes que la Jeune chambre constitue un lieu d’intégration viable qui est à même de contribuer à leur développement entrepreneurial et socioprofessionnel».

Mme Mibel soutient cependant que «les gars sont là et sont pourtant très actifs au sein de la JCCH, il n’y a qu’une légère majorité de femmes qui participent à nos activités. Plusieurs d’entre eux ont déjà été membres du CA par le passé, sauf qu’ils n’ont jamais souhaité en prendre la direction ou manifesté le désir de mettre la main sur un poste-clé».

Une «tendance lourde» en affaires

La présidente de la JCCH a cependant relativisé les choses en évoquant ce qu’elle considère comme une «tendance lourde», le fait que les femmes deviennent, depuis le début de la décennie actuelle et même avant, très proactives en matière d'entrepreneurship.

Se bornant notamment à l’échelle québécoise et canadienne, Kerlande informe que «les femmes créent deux fois plus d’entreprises que les hommes, même si paradoxalement les lieux décisionnels de pouvoir demeurent encore une fois très masculins», a-t-elle toutefois nuancé.

 

MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

  1. Kerlande succède à Farah: une dynastie de femmes à la barre de la JCCH?
  2. Le CA (2009-2010) de la JCCH en images
  3. Les affaires au féminin dans la communauté marocaine au Canada (ENTREVUE)
  4. Frank Stronach: l'histoire d'un pauvre immigré garagiste devenu milliardaire (PORTRAIT)
  5. WAPEX: la nouvelle agence de placement en emploi de la communauté haïtienne (INAUGURATION)
  6. Leadership SP: Stéphanie R-Bougie lauréate
  7. Démonstration de leadership: le REPAF fait salle comble au Club St-James
  8. Les Africains proclament: Desjardins, «championne de la diversité»
  9. JCCH-Gala d'Excellence: les Obama 2009 de la communauté haïtienne
  10. JCCH 2009: jury et public votent Katleen Félix
  11. Beverly Salomon: jeune haïtienne et propriétaire de quatre Jean Coutu?
  12. Démarrer en affaires demain et millionnaire une semaine après
  13. Le marocain de l'AJPM devient «maghrébin»
  14. 400 000 dollars pour une franchise KALALU
  15. Naima Mimoune: de la politique à la restauration
  16. La femme qui avait «la meilleure job» à Montréal jette l'éponge (PORTRAIT)


Photo MEDIAMOSAIQUE.COM (À gauche, Kerlande Mibel, à droite, Josette Garraud, respectivement présidente et vice-présidente du CA 2009-2010 de la Jeune chambre de commerce haïtienne (JCCH).




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #8 N.Caron-Bélanger 2009-08-02 03:11 @Harry Jean-Charles
Rectification: C'est pas juste au niveau de la communauté haïtienne c'est le Québec qui se dirige tout droit vers une société entièrement féminisée. Vous êtes sns doute au courant du nombre exceptionnel de gars qui décrochent au secondaire. Résultat: voyez le nombre impressionnant de filles au cégep et à l'université. Cela veut dire que dans pas longtemps les conseils d'administration vont se féminiser. Les hommes doivent se réveiller, car ce ne sont pas les femmes qui vont les marginaliser comme les hommes leur avaient fait par le passé, ce sont les hommes eux-mêmes qui vont s'auto-exclure.

N.Caron-Bélanger
Ingénieure
Citer
 
 
0 #7 Harry Jean-Charles 2009-08-01 20:51 C'est déjà les femmes qui commandent dans les foyers haïtiens au Québec contrairement au pays d'origine où le statut de la femme n'est pas ce qu'il est ici. Le CA de la Jeune chambre de commerce reflète bien la situation dans la communauté haïtienne. Citer
 
 
0 #6 philippe fils-aime 2009-07-31 11:32 Voila qui nous ramene a un tres vieux debat sur la disqualificatio n systemique des males noirs en particulier. Les femmes noires americaines vivent le meme probleme: elles ont eu leur tickect d'entree aux programmes d'aide grace en bonne partie au discours feministe-femme,noire et sujettes a l'exclusion de genre- pendant que les jeunes noirs eux se retrouvaient trop facilement en prison pour delinquance. A mon avis, il faut se lever de bonne heure pour contrer cette abscence d'entrepreneurs noirs- voir un peu ce qui se passe au niveau des ecoles. Il y a aussi que le peu d' entrepreneurs noirs existants preferent se faire accompagner dans leur ascension sociale par des femmes issues du groupe dominant pour se faire accepter. C'est pas bon de faire trop "ethnique" dans le monde des affaires apparamment. Ceci dit, bravo et bonne chance mesdames ! Citer
 
 
0 #5 Bel Fanm 2009-07-29 12:44 Ce n'est pas de la gentillesse, c'est une autre façon de gérer les choses par les femmes.

Les femmes préfèrent la gestion participative, inclusive. Ce n'est pas la guerre du genre. Il y a des hommes d'affaires dans notre communauté autant que des femmes, et c'est normal de rechercher l'adhésion du plus grand nombre, hommes ou femmes. La JCCH a beaucoup à perdre sans les hommes, de même que la société a beaucoup perdu en excluant les femmes. Heureusement que l'on a fini par le comprendre.

Allez les gars, vous avez tout à gagner dans un réseau fort ou hommes et femmes sont égaux. C'est peut-être la seule association où cette égalité est réellement visible et vécue.

Qui sait, c'est ce qui fait peur à certains gars, car l'égalité avec une femme haïtienne a toujours été un sujet tabou dans la communauté haïtienne très marquée par le sexisme.

J'espère sincèrement me tromper!
Citer
 
 
0 #4 Harisson Bastien 2009-07-23 06:51 JCCH, je prends bonne note de votre offre, j'aimerais savoir combien de temps ça dure le mandat d'un président. Citer
 
 
0 #3 Ingrid Champoux 2009-07-22 09:46 Je vous trouve assez généreuses mesdames. Les temps changent. Ils doivent être reconnaissant ces gars-là!!! Citer
 
 
+1 #2 Natacha St-Vil 2009-07-18 12:35 Ça c'est du fairplay féminin! Les gars doivent noter un tel geste. Citer
 
 
0 #1 Jonathan Valois 2009-07-18 05:39 Que vous êtes gentilles les filles! Vous imaginez le temps que les hommes avaient pris pour évincer…Vous êtes adorables en posant des gestes pareils. Ainsi, le présent ou le futur ne sera jamais une copie du passé. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.