Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Affaires Entreprises Démonstration de leadership: le REPAF fait salle comble au Club St-James

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Un vent de leadership souffle sur la communauté africaine. On l’a senti lors du gala «Vision et  inspiration» du REPAF. Le 7 mai dernier, c’était la deuxième édition de cet événement annuel conçu pour récompenser les entrepreneurs et professionnels de la communauté.

 

 

 

 

 

 

Invités et lauréats étaient tous unanimes. Au micro de l’Agence de presse «Média Mosaïque», plusieurs d’entre eux affirment avoir ressenti  un vent d’optimisme, d’affirmation, se dégager dans la salle (où l'on dénombrait environ 250 personnes) en particulier et dans la communauté africaine en général.

Justin Trudeau «emballé»

C’est le cas par exemple du député fédéral de Papineau (PLC). Justin Trudeau, qui a été invité à remettre le trophée au gagnant du prix «professionnel de l’année», confie avoir été «emballé de voir le professionnalisme et la créativité dont font tellement preuve nos Canadiens et Montréalais d’origine africaine».

«C’est une communauté qui n’a pas toujours su se rassembler et s’organiser. Mais avec des institutions comme le REPAF, c’est vraiment le genre d’encouragement qu’on veut donner à nos jeunes et aux moins jeunes afin qu’ils sachent qu’ils sont en train de travailler dans la bonne voie», a analysé M.Trudeau au micro de «Média Mosaïque».

Trudeau a trouvé «familière» et non «exotique» la soirée qui était, comme on s’y attendait,  ponctuée de tam-tam et de rythmes africains. Le fils de l’ex-premier ministre du Canada Pierre-Eliott Trudeau dit «(se) sentir très à l’aise pour avoir voyagé à plusieurs reprises en Afrique et parce que (son) comté regorge de Montréalais d’origine africaine».

Benoît Labonté tout sourire

Des membres de l’administration du maire Gérald Tremblay, de même que les deux chefs de  l’opposition à l’hôtel de ville de Montréal, Benoît Labonté et Richard Bergeron,  étaient eux aussi présents à cette soirée tenue pour la deuxième fois au Club St-James.

Benoît Labonté de «Vision Montréal», qui a opiné à nos micros, était tout sourire. Labonté tenait, par sa présence, à encourager, dit-il,  la communauté africaine de Montréal dans son processus d’affirmation à travers  le REPAF.

Chrystine Tremblay : «sans leaders, l’aide gouvernementale ne sert à rien»

Pour sa part, Chrystine Tremblay, sous-ministre au ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation qui a pris la parole au nom du gouvernement du Québec à cette cérémonie, n’a eu que des mots flatteurs à l’endroit des organisateurs de ce gala.

En entrevue à MEDIAMOSAIQUE.COM, Mme Tremblay dit avoir «trouvé ça extraordinaire de voir autant de gens se mobiliser bénévolement pour l’avancement de la communauté africaine et de l’ensemble du Québec». Car, a-t-elle soutenu, «sans la présence de leaders dans les communautés, l’aide gouvernementale ne sert à rien».

Lionel Gauvin de Desjardins : «un trophée qui nous incite à faire plus»

Récompensée lors de cette deuxième édition du gala «Vision et inspiration»,  la Fédération des caisses Desjardins était, de son côté, représentée par près d’une dizaine de personnes pour recevoir son trophée à titre d’entreprise «championne de la diversité».

Le vice-président Soutien au développement des affaires (Est de Montréal), Lionel Gauvin, qui affirme que «Desjardins investit beaucoup pour faciliter l’intégration des communautés culturelles au sein du personnel», a fait savoir que «ce prix a une valeur de symbole pour l’institution».

«Quand on voit les efforts que nous déployons pour faire place à la diversité au sein de notre entreprise et que nous voyons que cela est bien perçu dans l’institution et dans les communautés au point de nous offrir ce trophée-là, cela nous encourage à poursuivre», a-t-il promis au micro de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

CHAFRIC y voit du réseautage et de la visibilité pour les jeunes

Commentant le déroulement de cette soirée, la présidente de CHAFRIC(Chantier d’Afrique du Canada), Henriette Kandula, déclare avoir été également sous le charme : « ce que j’ai particulièrement aimé c’est le réseautage». Elle dit voir d’un très bon œil «le fait de mettre en évidence des jeunes professionnels qui évoluent dans l’ombre et qui travaillent très fort.»

Mme Kandula, de poursuivre, «si on prend notamment le cas de William Randolphe élu «professionnel de l’année», ça a été pour moi une très belle découverte. Le fait de voir un jeune comme ça directeur de l’actuariat chez Aviva Canada, vraiment chapeau!»

Enfin qu’en pense le REPAF?

De la musique aux oreilles du No 1 du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains. Komlan Messie s’est dit «joyeux de voir autant de gens de différentes origines, de différentes disciplines répondre au carton d’invitation du REPAF».

«Ça reflète vraiment l’image du REPAF qui est un réseau multidisciplinaire, un réseau d’affaires inclusif qui met l’ambiance nécessaire pour que les gens créent leurs propres entreprises ou bien se développent dans leurs carrières», a-t-il commenté à nos micros.

Messie en a profité pour dire «chapeau aux bénévoles et à toute l’équipe d’organisation!» qui ont œuvré en vue de la tenue de la deuxième édition. Comparativement à la première, le président du REPAF estime  que «le travail réalisé prouve que tout est définitivement bien rodé au sein de l’équipe».

 

 

L'équipe de «Média Mosaïque» vous suggère:



Photos MEDIAMOSAIQUE.COM-Hubert Molaire




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #12 Katja 2018-01-25 20:15 Go ahead !! I love the game. Homescapes is really a game.
Also visit my blog post … homescapes hack: http://homescapesguides.bravesites.com
Citer
 
 
0 #11 Woomie Houang 2009-05-24 13:39 Bien de récompenser les rudes travailleures de sa communauté parce que les autres ne le feront pas Citer
 
 
0 #10 Pascalle Valentin 2009-05-13 17:44 Je peux comprendre le sens de votre démarche: vous encouragez les grandes entreprises à valoriser la diversité. Mais, peut-on savoir les critères qui vous ont poussé à offrir votre trophée à Desjardins? Citer
 
 
0 #9 A.Benariba 2009-05-13 17:00 Continuez comme ça! Vous avez mon soutien. Citer
 
 
0 #8 Jonathan Valois 2009-05-13 03:00 Une fière chandelle à Média Mosaïque de nous avoir fait vivre cet événement à travers ce reportage très professionnel. Jonathan Valois Citer
 
 
0 #7 Rafaella Gomez 2009-05-12 10:41 Félicitations aux gagnants! Citer
 
 
0 #6 Geneviève Chassé 2009-05-11 19:24 @Chasseur d'imbéciles:

À quel jeu vous jouez? Il y a du gros bons sens dans ce que Allan a dit. On connait vraiment pas assez les membres des communautés culturelles et c'est le rôle des médias d'aller au-delà du cliché.
@Allan Bien-Aimé
Je partage ton point à 110%
Citer
 
 
0 #5 Chasseur dimbéciles 2009-05-11 17:34 @Allan Bien-Aimé:
Pensez-vous que les médias dont vous parlez ont toujours les moyens pour être partout à tout moment. Je prends pas leur défense, mais c'est impossible. Autre chose: les gangs de rue qui terrorisent la population, vous voulez pas qu'on en parle? Laissez la police et les médias faire leur boulot SVP
Citer
 
 
0 #4 Mergot 2009-05-11 17:14 Le fait de citer la réussite d'une seule personne est un aveu d'échec. Le Québec ne sera jamais une nation arc-en-ciel, car des esprits réticents et rétrogrades tiennent à ce que des MASSES D'IMMIGRANTS SOIENT OSTACISÉeS, et ce au nom du sacro-saint réseautage. C'est aussi la faute de ces décideurs que sont Labonte, Tremblay and Co. J'ai cessé de croire en un Québec multiculturel. Les postes importants sont octroyés selon la clé ethnique. Triste constat. Citer
 
 
0 #3 Allan Bien-Aimé 2009-05-11 17:07 Si je mens, corrigez-moi! Je vous jure que les Radiocanada, TVA ou TQS de ce monde n'y étaient pas. Elles choisissent toujours les dossiers qui nous font mal paraître pour faire la manchette. Comme si tout ce qui est valorisant ne nous ressemblait pas. Et voilà une preuve plus que flagrante! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.