Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Affaires Économie Milieu scolaire: 80% du marché à EBR Informatique Inc.(VIDÉO)

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - La compagnie Informatique EBR Inc. du Marocain d'origine, Mohamed El Khayat, s'octroie la part du lion dans le cadre d'un programme gouvernemental visant à doter les écoles québécoises d'outils informatiques de dernier cri, selon les informations obtenues par l'Agence de presse Médiamosaïque.

 

Une quasi exclusivité

"On n'a pas eu d'exclusivité, mais on obtient 80% du marché", a précisé l'homme d'affaires qui a révélé qu'une proportion élevée d'établissements scolaires au Québec n'ont pas encore effectué le grand virage des NTIC (Nouvelles technologies de l'information et de la communication).

À un moment où la société québécoise s'informatise à un rythme effréné, les supports informatiques et les réseaux de communication sont en voie de devenir des passages obligés de la culture et du savoir, avait vite compris El Khayat dont la compagnie dispose d'une vaste expertise dans le domaine.

La "bonne nouvelle c'est que le gouvernement vient d'annoncer qu'il va équiper toutes les écoles", s'est félicité l'entrepreneur qui, se frottant les mains, informe que son entreprise EBR Informatique Inc. "va avoir de l'ouvrage pour les cinq prochaines années".


El Khayat, un vrai modèle de réussite

Devenu un riche homme d'affaires et un modèle, Mohamed El Khayat a, par ailleurs, accepté de partager son exemple d'intégration à succès dans le cadre de la nouvelle campagne "Toutes nos origines valorisent le Québec" du ministère de l'Immigration et des Communautés cuturelles (MICC).

Aux immigrants qui veulent, comme lui, réussir au Québec, l'entrepreneur millionnaire pense qu'"il y a de l'espoir". En entrevue à nos confrères de MTélé, le pendant Web du journal "M Magazine", le no 1 de EBR Informatique Inc. presse les membres de la communauté maghrébine, en particulier, de s'approprier les trucs et astuces et d'épouser les valeurs de la culture nord-américaine.

Égratignant au passage "l'éducation à la française" de ses frères de sang, El Khayat estime que "les Maghrébins veulent souvent faire trop, et trop c'est comme si ce n'est pas assez, alors qu'ici c'est tellement simple, c'est tellement direct, il faut être direct...", a-t-il conseillé.

Parti de rien, cet émigré provenant du Maroc, ne parlant même pas français à son arrivée au Canada, pour se faire accepter et pour se doter de l'expérience du milieu, a stratégiquement proposé à son premier employeur québécois, réticent, de l'embaucher sans se faire payer, a-t-il raconté.

Le voilà aujourd'hui à la tête d'une entreprise prospère. À titre d'illustration, EBR Informatique Inc., pour laquelle bossent une soixantaine d'employés, a connu des bonds spectaculaires de l'ordre de plus de 20 millions de dollars CAN comme chiffre d'affaires.

Les témoignages d'El Khayat au micro de notre confrère Abdou Zirat

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com (Mohamed El Khayat en train de converser avec la ministre de l'Immmigration et des Communautés culturelles culturelles Kathleen Weil lors du lancement de la campagne: "Toutes nos origines valorisent le Québec")




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #4 Raymundo 2015-11-24 03:52 Good post. I learn something totally new and challenging on blogs I stumbleupon everyday.
It's always helpful to read through content from other writers and practice a little something from other web sites.
Feel free to surf to my page bielizna damska: http://www.161ola.pl
Citer
 
 
0 #3 Abouamal 2011-04-17 07:26 Ce Monsieur est vraiment special ! C'est mon quasi-IDOL… Citer
 
 
0 #2 A. Moustafa 2011-04-08 11:53 Ils le méritent et félicitations encore pour l'ouverture manifeste de votre média.Par ailleurs, on veut des milliers de Mohamed El Kayat au Québec. Citer
 
 
0 #1 Nourredine HAMI 2011-04-08 07:33 Excellent article et chapeau au staff de Média Mosaique d'avoir fait découvrir une telle valeur de la communauté maghrébine. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.