Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Affaires Économie Kerlande succède à Farah: une dynastie de femmes à la barre de la JCCH?

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - L’élection d’un nouveau CA en avril dernier n’a pas dérogé à la quasi-norme sévissant au sein de la JCCH. Proactives dès le lancement de cette association, les jeunes professionnelles de la communauté haïtienne ont toujours la haute main sur les destinées dudit organisme.

Dans la brève histoire de la JCCH, qui vient de boucler ses cinq premières années d’existence, la tutelle féminine ne se borne pas uniquement à la présidence. Elle étend également ses tentacules sur la totalité ou presque des rouages d’influence de la direction.

À preuve, sur les douze postes à pourvoir au sein du conseil d’administration coiffé actuellement par Kerlande Mibel, huit sont occupés par des femmes, trois seulement reviennent aux hommes, l'autre est pour l’instant vacant. Où sont passés les hommes? Telle est la question!

À la décharge de l’institution, et contrairement à d’autres associations à but non lucratif ou similaires au sein desquelles les dirigeants demeurent quasiment inamovibles, la JCCH peut s’enorgueillir d’avoir conçu et fait respecter un catéchisme de gouvernance tout à fait démocratique, tient à faire remarquer l’Agence de presse Médiamosaïque.

Une présidente (voyons! un président) est élu(e) pour un mandat d’un an. Idem pour tout le reste du CA qui doit également recevoir l'onction de la majorité des membres en règle de l'organisation. Ainsi, le message véhiculé à travers ce billet ne vise du tout pas à faire le procès des femmes, au contraire, la balle est plutôt dans le camp des hommes.

Ces derniers ont encore du chemin à faire. Ils n’ont pas non plus de reproches à faire aux femmes, vu que l’association se porte jusque-là à merveille. Aux hommes donc de s’impliquer et de prouver qu’ils ont surtout du leadership! Car, dit-on, «les femmes sont réputées mieux organisées que les hommes». Est-ce vrai?

D’autres diraient probablement qu’une démocratie qui fonctionne uniquement sur ses pieds féminins est une démocratie boiteuse. Mais, ce qui importe ici, c’est de faire avancer l’organisme dans la bonne direction, voilà pourquoi, nous disons à l'unisson: «bravo et bonne chance» à Kerlande et à toute son équipe!

 

 

MEDIAMOSAIQUE.COM-Articles reliés

  1. Le CA (2009-2010) de la JCCH en images
  2. «Carrefour d’affaires au féminin» chez «Carrefour Desjardins»
  3. Leadership SP: Stéphanie R-Bougie lauréate
  4. Démonstration de leadership: le REPAF fait salle comble au Club St-James
  5. Les Africains proclament: Desjardins, «championne de la diversité»
  6. JCCH-Gala d'Excellence: les Obama 2009 de la communauté haïtienne
  7. JCCH 2009: jury et public votent Katleen Félix
  8. Beverly Salomon: jeune haïtienne et propriétaire de quatre Jean Coutu?
  9. Démarrer en affaires demain et millionnaire une semaine après
  10. Le marocain de l'AJPM devient «maghrébin»
  11. 400 000 dollars pour une franchise KALALU
  12. Naima Mimoune: de la politique à la restauration
  13. La femme qui avait «la meilleure job» à Montréal jette l'éponge

 

(Photo) Trois ex-présidentes de la Jeune chambre de commerce haïtienne (JCCH), respectivement, de gauche à droite, Farah St-Preux, Maudeleine Myrthil et Stéphanie Raymond-Bougie.

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #8 Lena 2016-08-31 16:55 Tout est bien expliqué dans cet article, bravo la team

my web blog; robe originale chic: http://derrick8b1.newsvine.com
Citer
 
 
0 #7 Josué Florentin 2009-06-03 12:42 Espérons que ce petit coup de fouet amical va réveiller les gars, car rien ne les empèche de devenir président de la JCCH, comme vous l'aviez dit c'est très démocratique leur fonctionnement. En passant BRAVO les filles! Continuez de faire du bon travail comme vous le faites, je suis avec vous!
Josué F.
Citer
 
 
0 #6 Claudia Alvarez 2009-05-28 14:53 Douce revanche des femmes. Bravo les filles.Merci à Média Mosaïque de m'avoir permis de découvrir ces femmes d'exception.
Claudia
Citer
 
 
0 #5 Nathalie Trudel 2009-05-28 00:00 Écoutez, c'est la revanche de la nouvelle génération. À l'université il n'y a que 15 à 20% d'hommes dans mon groupe alors que j'étudie en communication Citer
 
 
0 #4 Tania 2009-05-27 07:43 Bon travail la JCC, Félicitations! pour votre leadership­. Citer
 
 
0 #3 Sabine Jean-Louis 2009-05-26 19:37 En quoi cela dérange M.Donald Jean? Bel exemple d'épanouissement de nos jeunes professionnelle s et entrepreneures. C'est pas courant dans la culture haïtienne de voir les femmes avoir autant de leadership.

Cependant, je vous félicite d'avoir reconnu les valeurs de ces filles et d'avoir mis l'accent sur le côté démocratique de l'organisation. Très bel article!
Citer
 
 
0 #2 Armelle Diouf 2009-05-26 18:06 @Katherine
Au contraire! Moi, je trouve le papier assez équilibré. C'est une petite tape pour dire aux gars de s'impliquer davantage et un bravo aux jeunes femmes qui ont fait leur travail avec brio. Je suis ça tout en étant pas haïtienne mais assez proche de la JCCH et de cette communauté. Il faut un débat d'excellence dans les communautés ethniques et c'est pour ça je me sens bien en fréquentant ce portail ouvert à toutes les cultures.
Citer
 
 
0 #1 Katherine 2009-05-26 17:29 Bonjour Média Mosaïque!

Je ne vois pas du tout de problème à ce qu'il y ait plus de femmes que d'hommes au sein du Conseil de la JCCH. Les jeunes femmes professionnelle s d'origine haïtienne sont majoritaires à la JCCH et plus nombreuses à se présenter à un poste électif. Je suis contente que vous ayez pris la peine d'indiquer au moins que c'est un processus démocratique qui conduit à l'élection de ces jeunes femmes. La porte n'est pas fermée aux jeunes hommes… il y en a trois.

Pour une fois que les femmes sont majoritairement représentées dans un CA, on ne va pas se plaindre. Au moins, nous n'avons pas attendu une loi de parité pour le faire. Je parie que si c'était l'inverse, vous n'auriez jamais produit un papier pointant du doigt le problème de sur-représentation des hommes. Pourtant c'est le cas de la majorité des associations haïtiennes.

Vous soulevez un faux problème. C'est tout.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.