Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 23 Février 2018
Accueil Voyages Carnet de voyages Repentigny, la ville des gens "heureux" au Québec

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

La ville de Repentiny devient la grande championne du premier palmarès des villes où les gens sont «les plus heureux» au Québec. La ville de la région de Lanaudière accuse un IRB (indice relatif de bonheur) de 79,40, a révélé hier l’initiateur de ce projet, Pierre Côté.

 

Dans une entrevue qu’il a accordée jeudi à l’Agence de presse «Média Mosaïque», peu après la conférence de presse officielle annonçant les résultats de ce palmarès à l’Hôtel des Gouverneurs, M. Côté a énuméré les critères lui permettant d’établir ce classement inédit.
Pierre Côté estime que les raisons justifiant un IRB de 79,40 par la ville de Repentigny «sont nombreuses».

 

Les attractifs de Repentigny

Il a cependant pris le soin de mettre l’accent sur les services, la culture, les loisirs, la nature. Selon lui, Repentigny est une «ville qui a su créer son propre dynamisme en  réduisant sa dépendance à la métropole»C’est également, dit-il, une ville qui a «une situation de plein emploi avec un taux de chômage inférieur à 3%».

Le revenu annuel moyen des habitants est supérieur de 9% à la moyenne québécoise, soit 32 309 par rapport à 29 499 dollars, poursuit-il. Pierre Côté a évoqué également «le développement industriel, commercial et résidentiel accéléré et des infrastructures pour le soutenir» de cette ville.

En vertu de ces critères, Repentigny devance la ville de Rouyn-Noranda qui a atteint de son côté un IRB de 77,40. M.Côté a souligné du même coup les performances des villes comme Drummondville, Terrebonne et Rimouski qui ont selon lui, atteignent des «IRB moyens supérieurs à 77,00».

 

Montréal ne ferait pas rêver

Si l’on se fie aux statistiques de Pierre Côté, les Montréalais ne se sentent pas plus heureux que ça. Car la métropole québécoise figure au 18e rang parmi les 25 villes figurant dans ce fameux palmarès avec un IRB de 74,40. Un taux qui la place au même rang que Longueuil et Sainte-Julie.

Pire encore pour Montréal dans le classement effectué par «régions où les gens sont les heureux »  au Québec. La métropole québécoise se trouve en queue de peloton, en clair, bonne dernière sur une échelle de 14 régions sélectionnées. Raisons évoquées entre autres pour étayer la morosité des Montréalais envers leur ville ou région : «la perte des Expos, le sauvetage in extremis des jeux de la FINA, l’écroulement du viaduc de La Concorde, la tuerie du Collège Dawson.»

 

Autres facteurs jouant en défaveur de Montréal

M.Côté associe également des statistiques accablantes pour la ville de Gérald Tremblay. Il parle d'un solde migratoire négatif de 0,45%, l’équivalent de 8004 Montréalais qui fuient la ville au profit des banlieues. Il cite aussi le taux de chômage à Montréal qui est de 8,6%, un point au-dessus de la moyenne québécoise.

Le créateur de l'indice IRB se réfère enfin au salaire annuel moyen d’un Montréalais qui est de 30 267$, soit 750$ de plus que la moyenne québécoise. «C’est très peu lorsqu’on connaît les coûts pour y vivre», a commenté le responsable du nouvel instrument de mesure (IRB), Pierre Côté.

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com (Pierre Côté, l'initiateur de l'indice IRB,  lors de la conférence de presse à la salle Chicoutimi de l'hôtel des Gouverneurs au centre-ville à Montréal)

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.