Bannière

Media Mosaique

Samedi, 18 Novembre 2017
Accueil Actualités Canada Temps forts du lancement réussi des "Assises de la Diversité"

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - En présence de près d’une centaine de personnes, le coup d’envoi des « Assises de la Diversité », une série de rencontres thématiques portant sur le milieu médiatique et la Diversité, a été donné le 19 avril dernier à l’UQÀM, en prélude au gala des « Grands Prix Mosaïque : Les Lys de la Diversité du Québec » qui doit se dérouler le mercredi 4 avril 2012 à Montréal.

 

Ambiance bon enfant et prometteuse

Lors de ces échanges, qui se sont déroulés, comme l’avaient souhaité les organisateurs, dans une atmosphère conviviale entre les professionnels des médias et un échantillon représentant diverses  couches de la population québécoise, différents angles et questions liés à la thématique générale: « Éthique, Médias et Diversité : de bonnes pratiques » ont été abordés par l’assistance qui n’a pas tari d’éloges envers une telle tribune animée d'une main de maître par la journaliste Nancy Roc.

« Ne doutez pas qu’un petit nombre de citoyens volontaires et réfléchis peut changer le monde », a, d’entrée de jeu, lancé le Pdg de l’Agence de presse Médiamosaïque, satisfait de la représentativité de ses convives, qui, citant la philosophe Margaret Mead, a souhaité la bienvenue à ces derniers en leur rappelant que « cela se passe toujours ainsi » là où des visionnaires passionnés se rassemblent dans le but de transformer leur environnement sociétal.

Dressant un sombre constat du Conseil des relations interculturelles, via son « Avis sur la Diversité et la publicité dans les médias au Québec », publié en 2009, la présidente du CRI, Patricia Rimok, avait tout de même terminé son speech sous une note positive en soulignant la démarche de rapprochement professionnel qui a été réalisée conjointement en septembre 2010 par Radio-Canada et Médiamosaïque et qui se poursuit d'ailleurs à travers les "Grands Prix Mosaïque: Les Lys de la Diversité du Québec".


Le regard de la presse dite nationale

Tout en déplorant le grand vide qui reste à combler à "La Presse", l’un des principaux quotidiens du Québec, le tandem Laura-Julie Perrault et Jean-Christophe Laurence dit noter qu’ « un virage encore timide » en termes de Diversité y a été amorcé il y a quelques années. Les deux représentants de la publication du groupe Gesca concèdent cependant, comme l’a attesté l’avis du CRI, que les médias anglophones du Québec ont une bonne longueur d’avance sur les médias francophones en ce sens. Notons que, jusqu'à la dernière minute on attendait la confirmation de la présence de Bernard Descôteaux, directeur de "Le Devoir". L'absence pour des raisons de santé, en revanche, de Guy Fournier, ancien président du Conseil d'administration de Radio-Canada, a été motivée par ce dernier qui s'engage à prendre la parole lors du prochain panel consacré à la télévision.

La carte de la transparence a été également mise de l’avant par le Conseil de presse du Québec. Son secrétaire général, Guy Amyot, admet que ledit organisme n’a pas encore enquêté véritablement dans la sphère médiatique autour de certaines préoccupations pointues formulées par bon nombre de secteurs issus la Diversité, mais, a-t-il fait valoir,  le fait d’avoir apporté son grain de sel à ce débat démontre clairement l’intérêt que le Conseil entend désormais y accorder dans l'acquittement de son mandat. Guy Amyot a d'ailleurs promis de revenir à titre de panéliste lors d'une prochaine conversation dans le cadre de ces "Assises de la Diversité" pour mieux élaborer sur ses sujets de prédilection, tels que la déontologie, les conflits, les plaintes, etc.

Par ailleurs, pour démystifier un peu les tenants et les aboutissants d'une carrière au sein d'un média national, les organisateurs avaient mis le grappin sur Saïd Khalil qui a brossé son parcours à succès qui a pourtant débuté en 1998 par un simple statut de stagiaire à  la SRC. En effet, le premier rédacteur en chef sports à Radio-Canada, qui, modestement, n’avait pas l’intention de se hisser en modèle, a tout de même révélé que ses premiers pas dans ce diffuseur public ne lui avaient jamais laissé entrevoir une telle percée. Son désir de voir la Diversité prendre définitivement son envol à Radio-Canada lui fait envier, a-t-il affirmé avec élégance, la mission des pionnières Hélène Parent et Nicole Goyer (cette dernière, présente dans la salle) qui s'acquittent, selon lui, très bien de leur "mandat à la fois passionnant et difficile".

 

Vues exprimées par la Diversité

Il importe de mentionner qu'un des moments forts de cette première conversation sur la presse écrite a été l’intervention de l’éditorialiste du journal Atlas Média. Abdelghani Dades a dénoncé le désintérêt, voire le mépris du Rapport PAYETTE, commandé récemment par la ministre de la Culture et des communications du Québec, envers les réalités des médias de la Diversité qui sont, a-t-il insisté, aussi légitimes que celles de la presse dite nationale. M.Dades a même lancé un vibrant appel à l'endroit de ses confrères dans les communautés culturelles afin que ces derniers condamnent à l'unisson plusieurs des recommandations de cette étude sur les médias au Québec rédigée sous la supervision de la professeure d'université Dominique Payette.

Dans un tout autre registre, le pouvoir de consommation de la communauté noire a été chiffré lors de cet événement. Se référant à l’évaluation faite par l’Agence canadienne de marketing CROP, révélée lors d’une conférence le 27 mars dernier à l’hôtel Delta à Montréal, la directrice de la publication d’Opale Magazine avait surpris l’assistance en relayant les conclusions de l'étude attestant que la consommation des Noirs, juste au Québec, se calcule à 11 milliards de dollars par année. Un non-sens, a estimé Khady Sow qui évoque paradoxalement le fait que les grands annonceurs ne courtisent pas cette communauté et ne se donnent même pas la peine d'utiliser les médias de la Diversité qui vivent d'ailleurs dans la précarité financière.

Plusieurs autres panélistes ont également marqué leur présence lors de cet exercice. Citons, entre autres, Abdou Zirat qui a partagé avec l’assistance l’expérience de sa très jeune publication M Magazine dans le monde de la presse écrite montréalaise. De son côté, l’éditeur du journal El Directorio Comercial, Mario Corvitarte, a mis l’accent sur les échecs et les bons coups de son groupe tout en suggérant à "la société d’accueil de régler au plus vite certaines frustrations de ses nouveaux arrivants pour éviter que cela n'influence négativement l'avenir de nos concitoyens". Quant à Carla Beauvais, ex-rédactrice de Souche Magazine et présidente de Groupe Style Communications, elle dit noter une « certaine réticence », mais conseille aux membres des communautés de se renseigner auprès des professionnels qui se démarquent en relations publiques pour pouvoir obtenir une couverture des médias nationaux.

 

Synthèse signée Dr Benkhalifa

Enfin, cette conversation de trois heures d'horloge, épicée de la participation du public, a été clôturée en beauté par une synthèse hautement inspirée du politologue et expert international auprès des Nations Unies et représentant permanent au siège des Nations unies à New York, le Dr Mohamed Benkhalifa. Imbu des étapes franchies en France en la matière, d’où il est originaire et témoin de l’avancement de la même cause au Québec, ce dernier, qui a résumé les propos des panélistes et palpé le pouls de l’assistance, s’est approprié la pensée du philosophe de la Renaissance qui a grandement influencé la civilisation occidentale et celle d'Aimé Césaire qui a galvanisé le monde contemporain.

En effet, Dr Benkhalifa a cité Montaigne, qui dans ses « Essais », avait compris que « le monde n’est que variété et dissemblance ». Une vue de l'esprit qui avait permis à ce grand savant du 16e siècle, a-t-il rappelé, d'affirmer haut et fort que « l’égalité est la première pièce de l’équité ». Dr Benkhalifa a bouclé son intervention, qui lui a valu une ovation nourrie du public, par une actualisation du raisonnement d'Aimé Césaire qui avait tranché que : «Tous les hommes ont les mêmes droits... Mais du commun lot, il en est qui ont plus de pouvoirs que d'autres. Là est l'inégalité. » fin de citation.

MEDIAMOSAÏQUE: Articles reliés:

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/ Cr Michaelle Cédar (En haut, quelques-uns des panélistes, de la gauche vers la droite: Guy Amyot, Jean-Christophe Laurence, Laura-Julie Perrault, Abdelghani Dades. En bas, le participant Milton Tanaka s'adressant au panel dans le cadre des "Assises de la Diversité" lancées le 19 avril 2011 en prélude au gala des "Grands Prix Mosaïque: Les Lys de la Diversité du Québec")

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.