Bannière

Media Mosaique

Samedi, 18 Novembre 2017
Accueil Actualités Canada La Charte "de toutes les passions" enflamme les Communautés culturelles

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Passion, colère, frustration, déception, ou paradoxalement, soulagement,  tel est l’état d’esprit qui prévaut au Québec dans les communautés culturelles après la divulgation très attendue cette semaine de la «Charte des valeurs québécoises».

Conçue pour favoriser un meilleur vivre-ensemble, cette Charte du ministre Bernard Drainville a mis le feu aux poudres. Par contre, si certains sont en colère, d'autres appuient ou émettent des réserves vis-à-vis de la démarche gouvernementale, en témoignent ces multiples réactions recueillies par l'Agence de presse Médiamosaïque.

La communauté musulmane en colère

Chez les Musulmans, qui deviennent une des cibles privilégiées du projet de loi péquiste, on invite le ministre Drainville à revoir sa copie. Le président du Congrès Maghrébin au Québec le dit sans détour «Non à une charte liberticide, discriminatoire et exclusive».

De son côté, le No 1 de l’Agence MarkEthnik, Bouazza Mache, y voit une «performance minable» de Drainville dans ce dossier et rejette les conclusions de ce dernier qui avait soutenu que cette charte allait permettre à la communauté maghrébine d’avoir accès plus facilement au marché du travail.

Les Noirs africains se questionnent

Se sentant «peu concernés» directement, mais «vivement interpellés», les Noirs d’origine africaine se questionnent. «Il y en a qui sont pour, il y en a qui sont contre la Charte», a témoigné Agnes Moume, l’initiatrice de Talents et Personnalités Intl

«Certains disent : un immigrant doit s’impliquer mais il doit aussi respecter les valeurs du pays d’accueil. D’autres se demandent : quand le gouvernement vient avec une pareille charte, doit-on s’inquiéter? N’est-ce pas le début de la fin de l’immigration?», a rapporté Mme Moume.

Les Chinois peu loquaces, mais observent

Si dans la communauté chinoise (habituellement très taciturne), la divulgation du contenu de cette charte des valeurs québécoises ne crée pas forcément de remous, elle suscite, en revanche, énormément d’interrogations.

«Les gens en parlent et retiennent surtout le fait que sa teneur divise la population», a laissé entendre le chiropraticien Winston Chan et président du Regroupement des Jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ ).

Polémique chez les Latinos

Objet d’«intenses discussions et de polémiques», la Charte ne crée pas de tensions  dans la communauté latino-américaine, mais «on ne comprend pas l’attitude du gouvernement qui, au lieu de promouvoir l’harmonie et le vivre-ensemble, creuse plutôt dans nos différences et chercher à en créer des divisions» a commenté Ginella Diaz de «Dimension Latine».

« J’ai entendu des gens faire des comparaisons avec  l’Europe ou bla bla bla, j’aimerais bien leur dire que c’est différent. Le Canada c’est une mosaïque qui nous permet de nous intégrer tout en gardant une partie des traditions de nos pays d’origine», a soutenu Ginella Diaz.

Et dans la communauté haïtienne?

Le responsable du CIDHICA, Frantz Voltaire, qui promettait d'élaborer plus longuement sur le sujet, estime « qu’il y a une grande confusion quand, d’un côté, on parle de politiques publiques prônant le fait que l’État doit être neutre, de l’autre, en ce qui a trait aux individus, on ne s’entend pas sur la manière de définir la problématique du port des signes religieux».

Badiona Bazin, en revanche, ne partage pas les avis des fossoyeurs de la Charte : «C’est aussi clair que lorsqu’on a décidé de migrer qu’il y a aussi des sacrifices à faire, convictions politiques, culturelles ou pas. Je sais que c’est un sujet délicat, très difficile, par contre, il faut légiférer», a martelé l’ex-candidat péquiste dans Laurier/Dorion.

M. Bazin qui dit s’exprimer plutôt «à titre personnel et en tant que citoyen», croit que «la proposition mise sur la table par le ministre Drainville est un pas important dans la bonne direction...».

La Rédaction de Médiamosaïque vous recommande

 

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

 






Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 
Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.